REFLEXION

LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE ‘’CCI DAHRA’’ : Eclaircissements sur la loi de finances 2020



Ce mardi 21 janvier 2020, au niveau du palais consulaire de Mostaganem à 09h00, siège de la chambre de commerce et d’industrie ‘’CCI Dahra’’ s’est tenue une journée d’information et de vulgarisation concernant la nouvelle loi des finances, pour l’année 2020. En présence du Président et Directeur de la chambre du commerce et de l’industrie de Mostaganem, l’animation de cette  journée a été assurée par Mrs :Touati Kamel, Directeur de la législation et de la réglementation fiscale (DG Finances Alger) ; Achouri Hachemi,S/D des études fiscales (DG Finances Alger) ; Howari Bekkouche, cadre dirigeant des Douanes Algériennes.  Cette rencontre a ciblé l’ensemble des opérateurs économiques de la wilaya de Mostaganem, les institutions financières, les collectivités locales et autres parties prenantes. Son but, a été d’apporter des explications plus ou moins exhaustives sur les mesures prises sur cette nouvelle loi concernant les différents secteurs d’activités.  En effet, cette rencontre  a été animée par des hauts cadres de la direction générale des impôts et des Douanes Algériennes, qui ont expliqué les changements et orientations portés par  cette nouvelle  loi qui pose les bases de l’économie algérienne, notant  un recadrage macroéconomique, sur les plans : budgétaire, juridique et réglementaire ; sur la stratégie d'attraction des investissements étrangers, et les mesures prises visant la relance des secteurs stratégiques tels que l’agriculture et l’industrie.  Les nouveautés de la loi de finances 2020, dira un consultant-formateur : reposent sur deux grands axes fondamentaux, à savoir : le premier, sur les bénéfices non commerciaux et là, c’est un nouveau régime fiscal qui est rétabli consistant en un simple retour, pour les professions libérales. Ces dernières vont être soumises à la déclaration contrôlée, en revenant à un taux d’IRG de 26% et vont payer la TVA 19% et la TAP 2%.Le deuxième axe important est la restructuration de l’impôt forfaitaire unique (IFU),où il y a eu la baisse du seuil pour pouvoir être dans l’IFU  passant de 30 millions de dinars, précédemment à 15 millions de dinars, maintenant.             

Younes Zahachi
Mardi 21 Janvier 2020 - 15:58
Lu 299 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 25-02-2020.pdf
5.65 Mo - 24/02/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+