REFLEXION

L’hygiène publique, cette délaissée de toujours



Les villes  et les villages du territoire national  sont  si sales, leurs murs  demeurent décrépis, leurs entrées d’immeubles si  repoussantes, c’est le constat unanime aussi bien des citoyens que des autorités, des visiteurs étrangers  dont certains n’osent revenir pour une seconde  fois. Notre dignité nationale est au plus bas de l’échelle dans ce domaine. Doit-on se résigner à cet état de fait et n’y a-t-il aucune solution ?  Certains malveillants imputent cette situation à l’état et ne voient d’autre solution à l’amélioration du look des villes et villages algériens que par un changement  des ‘’têtes’’ et des idées. Ils pensent même que toute action d’amélioration dans le cadre actuel est à même de le consolider. Pour eux, le laisser-aller permet de le décrédibiliser et le mettre devant ses responsabilités. Raisonnement absurde. Cependant, il est vrai qu’à voir les autorités (wilaya, daïra, communes) se démener pour acheter les camions, les réparer, multiplier les réunions à longueur d’année, sans résultat probant, plaide pour le point de vue de l’impuissance de l’état à régler le problème de l’hygiène publique. Le citoyen n’a-t-il pas sa part de responsabilité dans cette saleté qui surplombe nos villes et nos villages ? Notre culture nationale s’accommode-t-elle d’une hygiène publique dégradée? L’initiative du ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire  d’avoir organiser une campagne nationale de nettoiement des espaces publics à travers toutes les wilayas du pays dans le cadre de la saison estivale 2018 pour «assurer le bien-être des citoyens durant cette période de l'année», ne peut être que louable , s’inscrire dans la durée et ne point demeurer juste ‘’conjoncturelle’’. L’hygiène est un acte de foi, c’est un commandement divin, et la religion est le fondement de notre culture. En aucune circonstance, l’Algérien ne devrait tolérer une hygiène publique dégradée.

L.Ammar
Samedi 30 Juin 2018 - 18:36
Lu 372 fois
Edito
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 11-12-2019.pdf
4.94 Mo - 10/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+