REFLEXION

L’homme moderne et l’environnement

Parler d’environnement terrestre et atmosphérique, c’est aussi parler de toute cette nature souillée par l’homme moderne de par son incivisme et son égoïsme, qui nous entoure servant le cadre de vie et les ressources naturelles et vitales à l’humanité toute entière, composée bien sûr d’êtres humains, d’animaux, de plantes …. Cette nature nous protège en nous fournissant tout ce qui est possible et nécessaire à la vie, de terres arables, de nourritures, d’eau, de plantes, d’arbres, de montagnes, de glaciers….



Pour leur part, les scientifiques ont très bien décrit cet environnement utile et protecteur ‘’comme étant un ensemble d’éléments (biotiques ou abiotiques) qui entourent un individu ou une espèce et dont certains contribuent directement à subvenir à ses besoins’’. Ou encore, il est décrit comme ‘’un ensemble des conditions naturelles (physiques, chimiques, biologiques) et culturelles (sociologiques) susceptibles d’agir sur les organismes vivants et les activités humaines’’. Cette riche et instructive explication claire, nette et transparente qui a son sens, ne suffit-elle pas à elle seule de convaincre l’être humain moderne d’arrêter de détruire intentionnellement l’environnement. Tout compte fait, n’est-il pas lui-même un élément de cette nature, de cet environnement  que le Tout Puissant a créé, et qu’il en a besoin tout en lui étant  redevable de tant de merveilleuses et précieuses choses, comme nourriture , comme eau vitale, comme oxygène, et tant d’autres utilités bénéfiques qui lui permettent de survivre à toutes les conditions inimaginables qui peuvent survenir…, la moindre des choses, c’est d’en  prendre soin à son tour. Malheureusement, ce n’est pas le cas, puisque tant de questions se posent pourtant par cet homme et a lui seul, sur le pourquoi de son agressivité envers cette nature qui nous fait vivre en nous voulant du bien, et voila qu’en guise de remerciements, ce même homme moderne  qui a évolué et très particulièrement, celui du 21ème , et son prédécesseur du 20ème  sont devenus l’ennemi invétéré de cet environnement, que ce soit au niveau terre, atmosphère, mer, se dotant d’une force brutale et surnaturelle pour le souiller, le polluer, le violer, le détruire au point de désagréger sa propre santé, d’où les maladies chroniques, Asthme, cancer et tant d’autres affections très difficiles à traiter. Ces pollueurs à tous les niveaux savent pertinemment, être les porteurs de préjudices, permettant la pollution et ses effets néfastes, ses nuisances dont est victime la nature. Parler d’agression environnementale, c’est aussi parler de destruction écologique massive de la faune et de la flore, d’où les conséquences du désordre naturel mondial qui entraine les calamités naturelles  constatées un peu partout à travers la planète. De par son ingratitude, et son comportement incivique, l’humain viole toutes les lois et les règles écologiques propre à cette formidable nature, de ces océans, de ces mers, de toutes ces immensités bleues… que Dieu a créées pour tout être vivant sur cette terre, qu’il a également bénie, et qui grâce à elle, nous vivons de ses fruits naturels, de ses poissons en exploitant la terre, la mer …ces autres natures. N’est-il pas venu le moment de reconsidérer tous ces actes nocifs et néfastes et se réconcilier avec ce que le Seigneur nous a donné comme bien précieux et trésor et en prendre grand soin. Sans cette nature on est rien, absolument rien ?  Ce qui est aberrant, c’est que tout le monde sait pertinemment, que respecter la nature, c’est se respecter soi-même, respecter autrui, respecter l’environnement, puisque la survie de tous en est liée. Nul n’ignore pourtant que la nature joue un rôle très important et prépondérant dans la vie de l'homme, de l’animal, des plantes… de toutes les espèces et êtres vivants que le Seigneur a pu créer et disperser à travers les cieux, les  mers, les planètes, la terre.
Impacts et causes de la pollution
Les préjudices portés à l’environnement, selon les hommes de science sont qualifiés ‘’d’impacts environnementaux potentiels qui affectent principalement la qualité de l’air, la qualité de l’eau, les ressources et la santé humaine. ‘Ce qui se répercute sur l’homme, et aussi toutes les autres espèces animales et naturelles qui à leur tour disparaissent progressivement chaque jour. Tout y passe même la biodiversité qui joue un rôle fondamental et essentiel dans la vie de toutes les espèces vivantes que Dieu a créées, s’appauvrit continuellement. Les conséquences de la pollution, quant à elles, elles sont multiples, il peut s’agir principalement de  ‘’l'utilisation des diverses sources d'énergie, puis des activités industrielles et, de façon paradoxale mais néanmoins importante, de l'agriculture’’, comme le précisent les chercheurs et hommes de sciences qui essayent tant bien que mal à sensibiliser les pays les plus pollueurs de la planète, notamment ceux qui sont riches, à prendre conscience du danger auquel est exposé notre environnement et l’humanité toute entière. Il y aussi d’autres facteurs polluants, telle que la production et l'utilisation d'énergie qui se classerait probablement au tout premier rang des causes de pollution de la biosphère. Autres conséquences de la destruction de la nature, c’est cette diminution d’espaces verts squattés favorisant cette construction de nouvelles villes en béton qui obstruent l’air et affectent l’environnement.

 

Benyahia Adda
Mardi 18 Avril 2017 - 08:00
Lu 313 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 18-11-2018.pdf
2.75 Mo - 17/11/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+