REFLEXION

L’étudiant milliardaire et la Issaba locale



L’étudiant milliardaire et  la Issaba locale
Tout le monde s'est sucré à l'ombre de l’ancien système pourri ! Rappelle Moul Firma, tout en évoquant le proverbe chinois :’’ un poisson, ça pourrit par la tête’’. Si ces hauts responsables et parlementaires ont pourri le climat politique et bouffé l’argent du pays, il est  aussi impératif de s’attaquer à la mafia locale qui continue de sévir en toute tranquillité au rythme de l’Issaba, dont personne n'a jamais parlé et pourtant elle existe dans chaque commune, chaque daïra et wilaya et encore plus dans les mouvements associatifs, syndicaux et étudiants. Moul Firma, lui n’attend pas le ‘’Mandjel’’ comme les autres pour les dénoncer, car pour lui, la meilleure lutte citoyenne contre le ‘’Fassad’’ est la dénonciation ! Moul Firma, dans ce sens, a mené des investigations sur l’un des leaders des organisations étudiantes au niveau de l’université de Mostaganem, et au grand dam des pauvres étudiants, la majorité des chefs de ces mouvements sont soit des affairistes soit des politiciens, qui règnent en maitre et mènent une vie de milliardaire! Moul Firma vient d’être informé par son ami qui réside en Amérique, que la semaine dernière, il avait aperçu le blondin, l’un des plus influents présidents des mouvements étudiants à Mostaganem se balader, dans le quartier chic de l'Oregon au sud-ouest de Washington, en train de déguster un ‘’burger américain’’ à ‘’Burgerville’’ la grande chaîne de restaurants américaine privée. Moul Firma, étonné et en difficulté à croire que, ce jeune étudiant, soi- disant responsable d’une organisation étudiante aurait le moyen de se payer un tel voyage de luxe, son ami lui confirme que ce petit Clint Eastwood, en costume d’étudiant est en vérité un milliardaire et patron d’une société d’import-export ! Moul Firma, ne croyait pas ses oreilles et demande à son ami plus de détails sur ce milliardaire des dimanches américains et ‘’hirakiste’’ des vendredis algériens ! Eh bien voilà ! Lui répond son ami : cet étudiant est à la tête d’une Sarl d’import-export spécialisée dans l’importation de tuyauteries de l’Allemagne pour les revendre en Algérie. Cette société au capital de 7.800.000 da, domiciliée à Mostaganem sous le N° de registre de commerce ‘’ 07B07….ect’’ pour ne pas divulguer le numéro complet ? Révèle l’ami de Moul Firma, enchainant, que ce représentant des étudiants a collecté une grosse fortune estimée à des milliards, en se lançant dans l’octroi des marchés publics des œuvres universitaires à ses amis et associés en usant des méthodes diaboliques contre les directeurs des cités universitaires , menaces, pressions, grèves et autres, ainsi que l’organisation de festivals à coup de centaines de millions, ceci sans oublier les crédits bancaires octroyés par les banques publiques à sa société en profitant de son approche avec le parti FLN et de ses relations avec la ‘’Issaba’’. Ce n'est que la partie apparente de l'iceberg de cet étudiant milliardaire, dira, l’ami de Moul Firma, avant de raccrocher ! Moul Firma, étonné, et détonné de mettre à nu cette Issaba qui a infiltré même nos écoles, il décide de rendre visite à un autre corrompu !    

Réflexion
Dimanche 8 Septembre 2019 - 19:22
Lu 2176 fois
Moul Firma
               Partager Partager

Dans la même rubrique:

Baraka Mranka ! - 15/09/2019

1 2 3 4 5 » ... 39

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+