REFLEXION

L’avocate Benbraham accuse les détenus du Hirak !



L’avocate Fatima Benbraham a qualifié certains détenus du hirak de « criminels » dans une déclaration au quotidien suisse Le Temps. En effet, l’avocate et membre du panel du dialogue et de la médiation de Karim Younes a affirmé que les jeunes arrêtés pour le port de l’étendard amazigh sont des criminels. « Ces gens se servent de ces emblèmes pour camoufler des drogues qu’ils revendent aux manifestants », a-t-elle déclaré avant d'ajouter « ce ne sont pas des prisonniers politiques, mais des criminels qui ont trouvé la bonne occasion pour mener à bien leurs petits trafics ». Il faut rappeler que l’avocate n’est pas à sa première déclaration du genre. Elle a déjà affirmé par le passé que « la majorité des personnes arrêtées lors des marches sont impliquées dans diverses affaires, dont le vol, l’agression, l’usage de violence contre les femmes et le harcèlement ». Une déclaration qui a poussé l'avocat Mokrane Ait Larbi à déposer une plainte contre Fatima Benbraham le 14 août dernier.

Réflexion
Dimanche 17 Novembre 2019 - 18:15
Lu 797 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 05-12-2019.pdf
3.37 Mo - 04/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+