REFLEXION

L’ancien wali Ouadah prochainement auditionné



L’ancien wali de Mostaganem, Hocine Ouadah sera entendu par la brigade économique et financière de la police judiciaire de la wilaya de Constantine dans le cadre du dossier de la manifestation «Constantine, capitale de la culture arabe». Selon le Soir d’Algérie, il sera convoqué en tant qu’ancien wali de Constantine et  témoin pour apporter ses éclaircissements. À noter que plusieurs parties ont été déjà entendues par les enquêteurs au sujet de ce dossier qui, si les accusations s’avèrent fondées, risque d’éclabousser pas mal de monde, selon la même source. Concernant cette manifestation «Constantine, capitale de la culture arabe», deux autres ex-walis sont accusés dans des affaires de corruption présumée, dilapidation de deniers publics et passation de marchés en violation de la réglementation. Il s’agit d’Abdelmalek Boudiaf et Nordine Bedoui. Selon toujours la même source, les accusations apporteraient certainement de l’eau au moulin de nombreuses voix qui s’étaient élevées pour dénoncer «la gestion opaque» des projets initiés dans le cadre de la manifestation culturelle, dont le budget global qui lui avait été consacré, est estimé à 700 milliards de DA. Rattrapés par la justice, les ex-walis de Constantine sont en pleine tourmente. Après Noureddine Bedoui, c’est au tour de Abdelmalek Boudiaf d’être convoqué le week-end dernier par la brigade économique et financière de la police judiciaire de la wilaya de Constantine, pour répondre à des faits relatifs à la corruption et aux magouilles financières durant la période où il était wali. L’enquête ouverte pour attribution de marchés douteux et de lots de terrain à des investisseurs fictifs durant la période 2010 à 2015 a conduit Noureddine Bedoui devant les enquêteurs constantinois. Son lourd dossier n’est pas clos, puisque plusieurs enquêtes ont été ouvertes en parallèle. L’ex-wali de Constantine de 2010 à 2013 a été interrogé sur la gestion des projets d’urbanisme lancés durant cette période et les différentes attributions d’assiettes foncières octroyées pour la réalisation de logements promotionnels, ainsi que des lots de terrain se situant au niveau de l’extension de la zone multiservice de la nouvelle ville Ali-Mendjeli.

 

Réflexion
Lundi 26 Octobre 2020 - 15:06
Lu 395 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma