REFLEXION

L’acte de Relizane et le terrain à Mosta



L’acte de Relizane  et le terrain à Mosta
Moul firma commence à perdre les pédales, chaque jour, le téléphone sonne pour l’informer de nouveaux bradages de fonciers, alors qu’il est en pleine investigation pour ‘’dénuder’’, les oligarques qui ont bouffé les terrains, jusqu’à encercler les forêts par leur béton, il s’informe d’un autre scandale foncier au niveau de Kharrouba ! Moul firma dira à son informateur : l’ombre de monsieur Marlboro plane encore sur le foncier de Mostaganem, bien qu’il ait été muté à une autre wilaya, sa malédiction frappe toujours ! Prenant soin de mettre plus de lumière sur cette affaire, Moul Firma, fait une descente à Kharrouba. Bien dans ses vêtements, le nouveau propriétaire du terrain, en véritable maitre des lieux est en train de construire calmement sa villa qui se trouve au niveau des 544 lots à Kharrouba, à une centaine de mètres du siège de la sûreté urbaine. Ne voulant pas lui gâcher son humeur, Moul firma, prend rendez-vous avec son ami à la cafeteria du coté, et tente de déchiffrer le mystère de ce lot de terrain, tout en étant convaincu que ce terrain n’est pas un cas isolé, constatant les dizaines de constructions en chantier ! Moul firma enclenche ses réseaux, la machine (Whatsapp, Hangouts et Viber) se fait en marche, Moul firma ne fait pas confiance aux Messenger et SMS, ils sont infiltrés. Le temps de déguster son café, la messagerie de Whatsapp de Moul Firma, sonne. ‘’Quelle surprise, les photos de l’acte officiel du terrain de ce petit oligarque sont là noir sur blanc, et dire qu’ils veulent me diffamer dira Moul firma à son ami avant d’ouvrir le message ! Il s’agit tout simplement de la malice et de contournement des lois, de la part de certains responsables concernés, l’agence foncière qui est la seule institution apte à attribuer ce terrain, puisqu’il existe sur un site qui lui appartient, et la commune de Mostaganem qui est la seule autorité qui peut délivrer le document, le certificat de possession ( chahadate  ‘’EL-HIAZA ‘’), car c’est à travers ce document que le mis en cause se vante d’être propriétaire du terrain , et possible qu’il a également détourner les soupçons des services de sécurité en leur présentant le dit document. Mais en lisant le document, qui est un acte de possession établi par un notaire de Relizane, Moul firma, s’aperçoit qu’il s’agit d’un plan diabolique bien organisé. Voici le contenu : Certificat de ‘’Hiaza’’ N° 251/2018, établi par un notaire de Relizane en date du 21/01/2018, atteste que le jeune si Abdelkader possible chômeur (qui cache derrière lui un milliardaire), occupe le dit terrain depuis 15 ans, selon les témoignages de deux jeunes Relizanais qui témoignent qu’ils  connaissent Abdelkader et son terrain. Le faux détecté par Moul firma : premièrement les deux témoins sont de Relizane et ne résident pas à Mostaganem, donc ils ne connaissent pas la région, deuxièmement, un témoin était un ado il y’a 15 ans et troisièmement le notaire n’est pas apte de délivrer un tel document qui est du ressort de la commune et plus encore , ce document a été interdit de circulation il y’a plusieurs années par l’Etat. Ce type qui l’a autorisé de construire, alors que le permis de construire est délivré sur présentation d’acte de propriété et ce n’est pas le cas, ou bien tout a été bouillonné à l’APC de Mostaganem …

Réflexion
Mardi 11 Juin 2019 - 21:46
Lu 1397 fois
Moul Firma
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 26-06-2019.pdf
3.61 Mo - 25/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+