REFLEXION

L’INTERIEUR TIRE LA SONNETTE D’ALARME : 1200 communes en faillite en Algérie

Sur 1541 communes ,1200 communes accusent un déficit budgétaire. C’est ce que révèle le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales dans un communiqué portant sur les chiffres officiels sur le déficit budgétaire des Collectivités.



Les faits sont la. La faillite des communes est confirmée d’année en année, il n’est plus question de communes pauvres et d’autres riches pour raisons d’insuffisance de la dotation annuelle ou, tout simplement par manque de ressources fiscales mais, la tendance au creusement du déficit financier renvoie à un souci grave de gestion de ces entités dont la raison d’être est, de représenter l’Etat au niveau local et représenter, de par la proximité avec le citoyen. Le directeur général de la Fonds commun de solidarité des Collectivités locales, (FCCL) qui a fourni ces chiffres a estimé que sur le total des communes à savoir 1541 il n’existe que “200 communes classées riches » du fait qu’elles soient implantées dans des wilayas à fortes activités économiques, bénéficiant par conséquent de recette fiscales plus importantes. C’est à ce titre que la commune de Hassi Messaoud tient la tête d’affiche avec 500 milliards de centimes au titre des recettes fiscales tirées des représentations économiques intervenant dans les hydrocarbures. Pour le restant des communes, elles dépendent dans leur majorité du soutien du FCCL, un fonds intermédiaire avec les wilayas qui intervient par des aides en cas de difficulté. A titre illustratif, le Président de l’Assemblée populaire de la commune de Sidi Moussa (Alger)  Allal Bouteldja , a indiqué, dans une déclaration à la chaine Ennahar TV, que le budget de la commune de Sidi Moussa  dépasse légèrement les 17 milliards de centimes, soulignant que ce budget reste “insuffisant, en dépit de la stratégie locale engagée pour améliorer la situation financière de la commune . Face à cette problématique, les collectivités locales doivent avoir un rôle beaucoup plus actif  et doivent aussi optimiser  leurs  ressources financières, conformément à la nouvelle stratégie économique dans ce contexte particulier marqué par la baisse drastique des revenus du pays.

Ismain
Samedi 7 Juillet 2018 - 17:28
Lu 672 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 18-12-2018.pdf
3.06 Mo - 17/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+