REFLEXION

L’ENTREPRISE PORTUAIRE DE MOSTAGANEM SE DOTE D’UN BARRAGE FLOTTANT : Un exercice grandeur nature dans le port

Le port de commerce de Mostaganem, sujet à un ascendant trafic maritime ces dernières années, a porté l’entreprise portuaire à prendre de nouvelles mesures de prévention en matière d’environnement pour une meilleure lutte contre la pollution maritime.



Pour ce faire, l’Entreprise Portuaire de Mostaganem s’est d’abord dotée d’une pompe capable de mener les travaux d’aspiration de divers détritus flottants et émergés, qui lui permettra dorénavant de procéder périodiquement à draguer ses bassins pour un meilleur rendement du tyran d’eau en perspective de recevoir des navires de gros tonnages. Cette dotation qui vient d’être hier, assujettie à une première opération expérimentale en coordination avec les services de la protection civile, s’est faite après l’autre acquisition d’un barrage flottant. Une sorte d’éponge géante pour isoler et écumer toutes les huiles, en cas de catastrophe.   La lutte contre la pollution marine par les hydrocarbures qui vient d’être ainsi renforcée par l’acquisition d’un nouveau barrage flottant pour la protection du bassin portuaire, est un heureux évènement pour toute faune et la flore maritime de la région et du Golf d’Arzew. Cet équipement, qui consiste en un tube flexible long de près de 200 mètres, est destiné à la canalisation et à l’évacuation ou dissolution par des dispersants chimiques de nappes d’hydrocarbures en cas de déversement accidentel dans le plan d’eau. La nouvelle acquisition, coutant plusieurs millions de dinars, intervient dans un cadre d’un plan d’action élaboré par l’EPM, conformément à la réglementation en vigueur et aux conventions internationales ratifiées par l’Algérie dans le domaine de la lutte contre la pollution marine. L’objectif est de parer à toute éventualité de pollution par les hydrocarbures au sein du bassin portuaire. Cette acquisition ne signifie pas une montée du risque au port de Mostaganem même si cette structure reçoit de milliers de tonnes de produits divers chaque année. Le programme visant à renforcer la capacité opérationnelle de l’EPM dans ce domaine environnemental comprend également des investissements complémentaires ciblant notamment la création d’une unité flottante de prévention et la réception d’autres équipements pour l’élimination de plusieurs sortes de déchets lourds, apprend-on. Il s'agissait de déployer un barrage flottant, une sorte de bouée gonflée et lestée par une chaîne, puis de collecter l'hydrocarbure. La démonstration de la mise en œuvre du barrage anti-pollution a été organisée en présence des acteurs de la protection civile et ceux de l’Environnement. Pour sa part, le directeur de la protection civile chargé des opérations scientifiques a plaidé pour de prochaines manœuvres non sans recourir à l’utilisation de véritables huiles et autres matières pétrochimiques afin que les simulations soient hautement efficaces.     

Ilies Benabdeslam
Mercredi 11 Octobre 2017 - 18:27
Lu 701 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 12-12-2017.pdf
3.55 Mo - 11/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+