REFLEXION

L’Algérie, un futur leader en cyber-sécurité



L’Algérie ne cesse de marquer des points positifs dans la lutte de la cybercriminalité, et tend à devenir un leader africain et mondial en matière de cyber-sécurité. Le président du sommet africain, M. Mehdi Zakaria, a affirmé  sur ce sujet d’actualité  que l’Algérie peut occuper une bonne place sur les plans africain et mondial en matière de cyber-sécurité.  Les travaux du Sommet Africain sur la cyber-sécurité qui se tient à Oran depuis  mardi dernier et se clôture aujourd’hui, représentent un premier état des lieux sur la cyber-sécurité en Algérie, et sur le plan Africain  et tendent à placer l’Algérie comme leader du continent africain dans le domaine de la cyber-sécurité. Il  ambitionne , pour la première fois à répondre à des questions majeures liées à la cyber-sécurité, le rôle et les responsabilités des acteurs de l'information technologie (IT) dans la prévention des nouvelles menaces liées à la digitalisation, ainsi que les défis que doit relever l’Afrique en matière de cyber-sécurité. Aujourd’hui , le cyber crime  reste une  infraction pénale susceptible de se commettre sur ou au moyen d’un système informatique généralement connecté à un réseau , il demeure encore  une nouvelle forme de criminalité et de délinquance qui se distingue des formes traditionnelles en ce qu’elle se situe dans un espace virtuel, le  cyberespace . Depuis quelques années la démocratisation de l’accès à l’informatique et la globalisation des réseaux ont été des facteurs de développement du cyber crime. La lutte contre la cybercriminalité est en pleine évolution et elle fait l’objet de nombreuses réflexions à travers le monde, et il était temps que l’Algérie y prenne part à cette dernière. Il était également  question que le dispositif législatif  national en matière de cybercriminalité  soit  mis à jour, en fonction des études établies de par le monde  pour permettre, autant pour les professionnels que pour les profanes, de connaître avec précision ce qui est aujourd’hui reconnu comme un acte cybercriminel par le droit algérien.

L.Ammar
Mercredi 4 Avril 2018 - 18:21
Lu 671 fois
Edito
               Partager Partager

Dans la même rubrique:
1 2 3 4 5 » ... 230

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 07-12-2019.pdf
3.58 Mo - 06/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+