REFLEXION

L’AUTRE FACE SI MERVEILLEUSE DU ‘’HIRAK’’ : Mostaganem s’offre une superbe ‘’toilette’’

A l’instar du reste des wilayas, le vent du ‘’hirak’’ à Mostaganem semble animer également l’esprit de certains jeunes, et plus particulièrement les moins de vingt ans par des élans sans égal d’un civisme tant marginalisé par les ainés…. Depuis le 22 Février, ces derniers se sont mobilisés pour effectuer d’énormes campagnes d’hygiène publique, de travaux de peinture et d’autres se sont distingués par la réalisation de tableaux d’art sur les façades murales.



A l’heure où le mouvement associatif  de Mostaganem semble poursuivre son hibernation, des jeunes de  moins de vingt ans  se distinguent ces derniers jours  par un civisme hors du commun, se caractérisant  par la réalisation de bonnes œuvres si utiles  à la société. Ces derniers  bravent depuis le temps, en se lançant dans des campagnes d’hygiène et des travaux de peinture, qui font la joie de tant de citoyens et redonnent aux lieux une gaieté  qui a disparu depuis si longtemps … ! De Fornaka  à Tazgait, les rues sont devenues si propres, les jardins si entretenus et certaines façades  murales si joliment décorées. Des jeunes se lancent des défis depuis  le 22 Février à mieux les entretenir, à protéger  de plus en plus l’environnement. Mostaganem-ville se distingue  davantage par de superbes  réalisations  qui ne cessent d’être vivement applaudies par les citoyens. L’implication de dessinateurs est plus que salutaire pour  les façades murales, longtemps oubliées et si sales. Ainsi, des murs d’écoles ont été décorés gratuitement  à Mazagran par  une poignée de dessinateurs avec l’aide de l’APC et d’autres bienfaiteurs qui leur ont offert  les produits nécessaires. Ces derniers ne sont point lassés et comptent réaliser d’autres travaux au mausolée de Sidi Belkacem  en réalisant des tableaux  de peinture, retraçant la ‘’bataille de Mazagran’’, ‘’les enfumades d’Ouled Riah’’. D’autres amateurs ont participé déjà  à l’embellissement des marches menant vers l’avenue ‘’Raynal’, qui a ébloui tous les Mostaganemois. Ces  jeunes  déclarent  se mobiliser davantage pour embellir toute la ville de Mostaganem, surtout à l’approche de  la saison estivale. D’autres encore, entretiennent d’une semaine à l’autre les rivages de la ville (Salamandre, Si El Medjdoub) et passent au peigne fin les squares et autres aires de jeux des cités urbaines. En retour, ces jeunes ne demandent que l’implication du reste de la société par l’offre de dons (des sachets pour la collecte, de la peinture, des pinceaux, et la permission des autorités concernées.

Smain
Vendredi 19 Avril 2019 - 18:09
Lu 337 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 26-06-2019.pdf
3.61 Mo - 25/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+