REFLEXION

L’ASCENSEUR EN PANNE A L’HOPITAL DE MOSTAGANEM : Il y a urgence dans le service des urgences



L’ascenseur du service des urgences médicales de Tigditt (Mostaganem) est en panne. Est-il pensable de laisser aussi longtemps un tel établissement hospitalier en panne d’ascenseur ? Cette question est sur les lèvres de nombre de citoyens de la ville de Mostaganem  et le sujet a déjà enflammé des sites de réseaux sociaux : il y a urgence à secourir le service des urgences médicales ! Ils ne comprennent pas, ces citoyens, qu’un tel service, aussi important  et névralgique, en matière de prise en charge des patients  nécessitant  des soins ultra rapides soit réduit à sa plus simple expression.  Cette situation d’équipements en panne pénalise tout le monde en fait du personnel médical, malades ou accidentés et leurs accompagnateurs. Croisé sur les lieux et fulminant de rage, un parent de malade hospitalisé au niveau de l’établissement en question a tenu des propos des plus virulents :« Ils n’ont aucune humanité les gens qui gèrent cet hôpital car ils n’ont pas l’air de tenir compte de ce qu’endurent les malades appelés à être transférés d’un niveau à un autre, notamment ceux qui viennent d’être opérés ou qui l’ont déjà été et c’est vraiment le calvaire pour eux  et autant pour les quatre à six personnes qui brancarder quelqu’un à la force des bras, dans des escaliers hélicoïdes...» assène-t-il. Est-ce à cause du manque in situ de dépanneurs de ce type d’équipements ou s’agit-il au contraire d‘un problème de gestion interne  où bien le manque de moyens financiers disponibles? s’interroge-t-on. Les parents  et accompagnateurs des malades ne savent plus à quel saint se vouer pour qu’il soit mis un terme à ce triste et regrettable scénario qui se répète au grand dam des patients  contraints de subir, tout comme le personnel de l’établissement lui-même d’ailleurs, les conséquences de cette panne prolongée. L’installation  des équipements de l’établissement de Santé ne devrait-elle pas obéir en fait à des clauses de garantie après service de la part de l’opérateur contractant sinon, il devrait y avoir au moins un contrat de maintenance périodique entre utilisateur et un maintenancier d’équipements .En tous les cas, il doit y avoir une défaillance quelque part dans cette histoire de panne qui aurait du être normalement, réparée dans les heures qui ont suivi. Une telle  situation risquerait de valoir des complications pour certains patients et d’éventuels accidents au niveau des escaliers ne sont pas à écarter sinon outre l’ire des familles  des admis.                           
 

Younes Zahachi
Mercredi 19 Février 2020 - 15:43
Lu 1119 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 04-07-2020.pdf
3.66 Mo - 03/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+