REFLEXION

L’AQUACULTURE A MOSTAGANEM : Une ferme expérimentale et 10 sites d’élevage à l’horizon

L'aquaculture demeure l’ultime réponse apportée à la surpêche et surtout aux besoins croissants de la consommation du poisson. Pour satisfaire la forte demande exprimée en produits de mer, Mostaganem se lance, à son tour, dans le développement de sa filière aquacole, en réalisant bientôt une ferme expérimentale et 10 sites d’élevage à Stidia et à Sidi Lakhdar.



A cet effet, l’université « Abdelhamid Ibn Badis » lancera incessamment la réalisation de sa ferme expérimentale d’aquaculture et de biologie marine, destinée à la formation pratique de ses étudiants, au sein de la commune de Stidia. Ce futur centre d’enseignement supérieur disposera d’une superficie de 04 hectares, comportera des sites d’élevage de toute une variété de poissons, ainsi que de multiples laboratoires pour effectuer des études et autres recherches sur différentes espèces marines, pour développer davantage la filière aquacole. Les procédures administratives portant sur l’acquisition du terrain et la délivrance du permis de construire ont été achevées, et les travaux de réalisation seront lancés dès la désignation de l’entreprise, chargée de les concrétiser. En ce qui concerne le volet de la production en milieu marin, dix dossiers sont en cours de financement, dont quelques-uns demeurent à un stade avancé des procédures administratives pour la réalisation de projets en aquaculture en cages flottantes. Certains dossiers relatifs à ces projets ont été avalisés par le centre national de recherche et développement de la pêche et aquaculture, dont six sont déjà en phase de financement auprès de la banque d’agriculture et du développement rural (BADR)  et où quatre autres sont en cours d’achèvement des procédures technico-administratives à la direction de la pêche. En ce sens, deux sites ont été déjà retenus pour abriter des projets aquacoles dans des cages flottantes au sein des communes de Stidia et Sidi Lakhdar. Le site de Stidia est d’une superficie de 2 hectares et est réservé pour la mise en place de cages flottantes pour la production du loup de mer et de la daurade. Quant au second site, il est situé au voisinage du port de Sidi Lakhdar et s’étend sur la surface d’un hectare de terre, destiné pour l’élevage du loup de mer et de la daurade. Ces deux lieux disposent de toutes les conditions requises pour le développement de l’aquaculture. Tout investisseur désireux de se lancer dans cette activité, bénéficiera dans les deux sites d’une surface variant entre 800 mètres carrés pour l’élevage de moules, de 1000 à 2500 mètres carrés pour l’élevage du loup de mer et de la daurade.

L.Ammar
Dimanche 23 Octobre 2016 - 17:44
Lu 985 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma