REFLEXION

L’APN LUI DONNE UN DELAI DE 10 JOURS : Abdelkader Ouali refuse de renoncer à son immunité parlementaire



L’ancien ministre et député du Front de libération nationale, Abdelkader Ouali, n’a que dix jours avant la procédure de levée de son immunité parlementaire à l’Assemblée populaire nationale. En effet, convoqué ce lundi 27 janvier, devant la commission des affaires juridiques de l’APN, Abdelkader Ouali a refusé de renoncer à son immunité parlementaire, tel que demandé par le ministère de la Justice. La commission donne ainsi un délai de dix jours à l’ancien ministre des Travaux publics pour y renoncer de son plein gré, sans quoi une procédure de levée d’immunité sera entamée au niveau de la chambre basse du parlement. La levée d’immunité parlementaire est, toutefois, tributaire d’un vote favorable de la majorité. Pour rappel,  le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Slimane Chenine, avait annoncé avoir transmis la demande de levée d’immunité parlementaire d’un député à la commission des affaires juridiques de l’APN, sans donner plus de précisions sur son identité. Selon Ennahar TV,  il s’agissait du député du Front de libération nationale (FLN) pour la wilaya de Mostaganem, Abdelkader Ouali.                                                 

Ismain
Lundi 27 Janvier 2020 - 15:32
Lu 361 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-02-2020.pdf
3.9 Mo - 19/02/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+