REFLEXION

L’ALGERIE UNE ET INDIVISIBLE : Les Kabyles renient le ‘’guitariste’’

Finalement, le dernier tempo du ‘’guitariste’’ Ferhat Mehenni ne semble point être du gout des Kabyles qui viennent de le renier par la voix des mouvements de la société kabyle. Cet aventurier qui s’est autoproclamé l’unique porte-parole des Kabyles parait perdre de son aura de l’ex-chanteur, réduit à une peau de chagrin et jouer sa dernière carte, qui n’a pu que lui prédire sa triste fin et lui affirmer que le peuple kabyle n’est plus dupe et ne se berne plus !



Le grave appel lancé par l’aventurier Ferhat Mehenni, aux jeunes de Kabylie, de constituer ce qu’il appelle des «forces de contrainte et de sécurité», pour s’opposer à la «police coloniale algérienne», n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Des quatre coins de la Kabylie belle et rebelle, des voix sages mais remplies de colère, ont répondu à l’horrible appel du pyromane du MAK de mettre la jeunesse de la région en grand danger, par un désaveu et un rejet franc et massif. L’autoproclamé représentant de la Kabylie, qui veut armer cette région contre sa mère patrie, a été sèchement désarmé par ses dignes fils. A commencer par le Rassemblement pour la Kabylie (RPK) qui est également un mouvement autonomiste mais qui s’écarte de la vision séparatiste de Ferhat Mehenni. Les mouvements kabyles ne semblent guère apprécier cet appel suicidaire , le Rassemblement Pour la Kabylie (RPK) note que l’appel lancé depuis Londres par le grand ami d'Israël, où il s'était rendu le 20 mai 2012, est «d’une extrême gravité, pour les faire passer cette fois-ci sous silence » . Cette position  de rejet de l’appel irresponsable de Ferhat, exprimée par le RPK, un mouvement autonomiste mais attaché à l‘unité nationale, est partagée aussi par le militant politique, ancien cadre du Mouvement Culturel Berbère (MCB), Djamel Zenati. L’appel de Ferhat Mehenni a également déchiré la Toile. Que ce soit  Facebook, Twitter ou Instagram, les réseaux sociaux et les plateformes de discussions en ligne se sont littéralement enflammés juste après la publication de la vidéo de Ferhat dans laquelle il lançait son «appel de Londres» et disait, toute honte bue, sa fierté de faire comme ...le général De Gaulle. Cet appel aux armes de ce sinistre individu souligne la fin pitoyable et tragique d’un fils de chahid, et le tarissement de la source d’inspiration d’un chanteur dont les chansons étaient des hymnes à l’amour, la joie et la liberté.

Ismain
Vendredi 8 Juin 2018 - 17:43
Lu 1056 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-07-2018.pdf
2.82 Mo - 21/07/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+