REFLEXION

L’ALGERIE EN DEUIL : Le sauveur de l’Algérie, le moudjahid Ahmed Gaid Salah n’est plus

Le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), est décédé lundi des suites d'une crise cardiaque à l’hôpital militaire d’Aïn Naadja (Alger) où il a été admis en urgence après un malaise cardiaque, selon des sources hospitalières.



Décédé  à l'âge de 79 ans, le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah est un moudjahid de la première heure, avec un riche parcours au sein de l'ANP au service de cette institution et de l'Algérie. En effet, on lui doit surtout la gestion avec un grand tact du mouvement populaire ''Hirak'', amorcé depuis le 22 février 2019, et qui a permis d’éviter des confrontations ouvertes néfastes entre les forces de sécurité et les manifestants. Partisan d'une élection présidentielle à tout prix, Ahmed Gaïd Salah, a pu voir sa volonté se concrétiser avec l'élection d'Abdelamadjid Tebboune, jeudi dernier, avant de tirer sa révérence ce lundi.  Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a  nommé le général-major Saïd Chanegriha au poste de chef d’état-major de l’Armée nationale populaire par intérim. Natif de Biskra, le général-major Saïd Chanegriha,74 ans, occupait jusqu’ici le poste de Commandant des Forces terrestres. Jeune militant du mouvement nationaliste, Ahmed Gaïd Salah, né le 13 janvier 1940 dans la wilaya de Batna, a rejoint à l'âge de 17 ans, le maquis où il gravit les échelons de la hiérarchie pour être désigné Commandant de compagnie, respectivement aux 21e, 29e, et 39e bataillons de l'Armée de libération Nationale, selon sa biographie publiée sur le site internet du ministère de la Défense nationale. A l'indépendance, après un cycle de formation en Algérie, pendant deux (02) ans et en ex-URSS, pendant deux (02) ans également, de 1969 à 1971, il a été diplômé notamment à l'Académie de Vystrel (Moscou). Le défunt a participé, en 1968, à la campagne du Moyen Orient en Egypte. Il a eu à assumer au sein du corps de bataille terrestre les fonctions suivantes : Commandant de groupe d'artillerie, Commandant de brigade, Commandant du secteur opérationnel Centre - Bordj Lotfi (3ème Région Militaire), Commandant de l'Ecole de formation des officiers de réserve à Blida (1ère Région Militaire), Commandant du secteur opérationnel Sud de Tindouf en 3ème R.M, Commandant adjoint de la 5ème  Région Militaire, Commandant de la 3ème Région Militaire et Commandant de la 2ème Région Militaire. Gaïd Salah a été promu au grade de Général-Major le 5 juillet 1993 et Commandant des forces terrestres en 1994. Le 3 août 2004, il a été désigné chef d'état-major de l'ANP avant d'être promu au grade de général de corps d'armée le 5 juillet 2006. Depuis le 11 septembre 2013, le général de corps d'armée Ahmed Gaid Salah est vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'ANP. Il a été décoré de la médaille de l'ALN, la médaille de l'ANP 3ème  chevron, médaille de participation de l'ANP aux guerres du Moyen-Orient 1967 et 1973, la médaille de Bravoure, la médaille du mérite militaire et la médaille d'honneur. Jeudi dernier, le regretté a été décoré de la médaille de l'Ordre du mérite national de rang "SADR", par le nouveau président de la République Abdelmadjid Tebboune, en signe de reconnaissance à ses efforts et à son rôle durant cette période sensible ayant permis de respecter la Constitution et préserver la sécurité des citoyens, du pays et des institutions de la République.

Ismain
Lundi 23 Décembre 2019 - 16:41
Lu 735 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma