REFLEXION

L’AGENCE FONCIERE LEUR DEMANDE 16 MILLIONS DE CTS : Colère des souscripteurs des 100 logts LPA à Mostaganem

Hier, dimanche 18 Octobre 2020, dans la matinée, les résidents des 100 logements, près de l’hôpital psychiatrique, sis au niveau du quartier de Tigditt, ont observé un « sit-in » de protestation et de revendications et ce, au niveau de l’agence foncière de la wilaya de Mostaganem (AWFMOS), cité administrative de la Salamandre .Leur objectif est la régularisation de leur situation administrative d’acquéreurs.



Ils étaient près d’une trentaine de personnes à manifester pacifiquement leur mécontentement et leur ras le bol, à même de l’enceinte du siège de l’agence AFWMOS. Selon les déclarations faites par leur représentant, il s’agit d’un mouvement de protestation contre l’attitude de rétorsion qui s’exerce contre eux de manière déguisée afin de leur imposer des mesures, hors cadre contractuel et  réglementaire. Notre interlocuteur insisté sur le fait que la direction n’a pas encore signé les contrats avec les bénéficiaires qui habitent les logements en question qui leur ont été livrés depuis plus d’un an ajoutant par ailleurs que l’AFWMOS demande aux bénéficiaires  de lui verser la somme de cent soixante mille cinq cents  Dinars (165000,00 Da).Sur ce point, explique le représentant des habitants de ces 100 logements LPA, que ces derniers ne sont pas du tout d’accord  avec cette demande en question qu’ils considèrent comme une augmentation illégale du prix de cession qui n’a jamais fait partie du cahier de charge  desdits logements et du contrat signé entre les deux parties. Selon le représentant des habitants de cette cité des 100 logements, la direction de l’AFWMOS tente de justifier les 16,5 millions de centimes demandés par le fait que le projet de construction desdits logements n’a pas donné de résultats financiers positifs. Du côté des bénéficiaires de ces logements qu’ils occupent plus d’une année, ces derniers rappellent que cela fait quatre mois (04) environs qu’ils revendiquent leurs actes définitifs de propriété, alors que la direction de l’AFWMOS se refuse encore à signer les contrats. Ils estiment être pris en otages  par l’Agence foncière qu’ils accusent de faire pression sur eux pour leur soutirer les 1,5 millions de centimes et ce, par une forme de chantage déguisé dans des formes interdites par la loi, précisent-ils. Enfin, les résidents de cette cité des 100 logements LPA de Tigditt, font appel aux autorités locales concernées et à leur tête, M. le wali de Mostaganem à intervenir très rapidement dans l’activation de la régularisation de la situation administrative des acquéreurs desdits logements.

Younes Zahachi
Dimanche 18 Octobre 2020 - 16:11
Lu 297 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 28-10-2020.pdf
3.45 Mo - 27/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+