REFLEXION

Khallasi et son ami Moul Hamam à la barre !



Khallasi et son ami Moul Hamam à la barre !
Moul Firma qui a pris note des révélations de son compagnon au sujet de ce fonctionnaire du service commercial de l’agence foncière , qui a lui seul avait bénéficié de 7 logements et un lot de terrain en procédant à la falsification des affectations des logements et des lots de terrain et la dissimulation du dossier de la coopérative de la cité Castor en complicité avec l’ancien maire pour détourner un terrain qui  était destiné à la réalisation d’une école coranique, comme inscrit dans le plan d’aménagement du sol (POS) . Moul Firma, qui n'en croyait pas ses oreilles d'entendre de si scandaleuses révélations, hurle de colère, laissant échapper entre ses lèvres serrées des mots pleins de maux : ’’ la presse a parlé et ne cesse de parler des défaillances et des magouilles des élus et responsables, mais l’autorité compétente continue de faire la sourde oreille. A quoi sert d’écrire et de vanter la liberté d'expression, si de telles révélations ne donnent pas lieu  à des poursuites judiciaires contre ces mafieux !’’ Soudain, le téléphone de Moul Firma sonne ! C’est son ami d’Alger qui est à l’appareil, il vient de l’informer que l’ancien divisionnaire de police Khallasi, sera bientôt auditionné dans l’affaire de l’agence foncière, c’est une question de jours seulement ! Moul Firma, qui reprend confiance en soi, assure à son ami, qu’il a fait des tas de billets  à son sujet  et son implication directe  dans les détournements de terrains et les malversations de l’Agence foncière depuis plusieurs années, mais aucune enquête n’a été ouverte jusqu’à son limogeage. En effet, Moul Firma se rappelle qu’en 2016 , une enquête a été ouverte par le parquet de Mostaganem au sujet du fameux  promoteur Abdesatar , l’ami de Khallasi et sa main mise sur les marchés publics de l’agence foncière et son implication flagrante dans les détournements du foncier , mais l’enquête a été vite étouffée par l’ancien divisionnaire Khallasi. Furieux, l’ancien patron de la police Khallasi arrange avec son parrain, l’ancien N°1 de la police, Hamel, des mutations et des sanctions contre le procureur et 3 commissaires. Ainsi, le procureur qui a réquisitionné la police pour l’ouverture d’une enquête sur l’agence foncière fut éloigné et muté à Oran, et le commissaire adjoint, Guendouz Ahmed fut dégradé et muté à Touggourt pour avoir osé interdire à Abdesatar, l’ami de Khallasi, d’errer dans les couloirs du siège de la sûreté de  wilaya, comme bon lui semble. Quant au commissaire de la sûreté urbaine de la salamandre, il a été muté sur ordre de Khallasi pour avoir arrêté des ‘’marocains’’ qui travaillaient clandestinement dans un chantier appartenant au sieur Abdesetar, tandis que le troisième commissaire, une femme, a été sanctionnée et mutée à Oran parce qu’elle a bloqué les travaux du creusement d’un puits sans autorisation au niveau du ‘’Hamam’’ de Abdesatar à Kheir Eddine. Ce Abdesatar, le chouchou de l’ancien divisionnaire de police et le vrai patron de l’agence foncière, également l’ami de Amiar, le fils de Hamel, qui partageaient tous les deux les joies de la chasse au lapin dans les forêts de Sidi Lakhdar et Sidi Ali en compagnie également d’un député, et de l’ancien maire de Hadjadj actuellement en fuite à l’étranger et’’ Moul les Bus ‘’ ! Notons que ce promoteur est propriétaire de plusieurs biens immobiliers à Mostaganem et il est le promoteur privilégié, il a réalisé la totalité des projets de l’agence avec des prix surestimés. Moul Firma y reviendra sur ses biens avec  détails ! Avant de raccrocher le téléphone, Moul Firma rassure son ami que l’enquête en cours sur l’agence foncière va révéler comment l’ancien divisionnaire avait couvert les oligarques de Mostaganem et dissimulé les plaintes contre eux., lui rappelant également   que plusieurs grosses têtes vont tomber : des parlementaires, des maires , des anciens hauts responsables des services de sécurité, des hommes d’affaires et surtout l’actuel wali d’Oum El Bouaghi, qui a présidé le conseil d’administration de l’agence foncière, en tant que SG de la wilaya  en Août 2017 et il a validé toutes les résolutions du conseil et blanchi le directeur! A suivre…

Réflexion
Mercredi 21 Août 2019 - 19:19
Lu 1864 fois
Moul Firma
               Partager Partager

Dans la même rubrique:

Baraka Mranka ! - 15/09/2019

1 2 3 4 5 » ... 39

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+