REFLEXION

KHARROUBA : LA "ROUTE DE LA MORT" FAIT UNE NOUVELLE VICTIME : Les citoyens interpellent le wali de Mostaganem



La sécurité routière, qui  est l'ensemble des mesures mises en place pour empêcher les usagers de la route d'être tués ou gravement blessés dans des accidents de la route. Malheureusement ces mesures sont inexistantes au niveau l’axe routier Kharrouba-Benabdelmalek Ramdane et qui passe plus précisément au niveau des logements promotionnels à proximité des 600 logements. Cette route qui passe à travers des montagnes, virages serrés et ravins, est devenue le tronçon de la mort où depuis le début de l’année en cours, plusieurs véhicules qui ont raté le virage ont fini leur course au fond du ravin, à cause de l’inexistence d’un mur de sécurité ou des barrières en béton. Plusieurs usagés se sont interrogés sur l’absence  de ces barrières modulaires en béton conçues pour réduire les dégâts du véhicule en cas d’accident et éviter la chute du véhicule dans le ravin. Pas plus tard qu’hier, un terrible accident a eu lieu au niveau de ce tronçon, où une femme a été blessée au niveau de la jambe. Quelques semaines auparavant, un véhicule avec quatre personnes à bord a soudainement quitté la route, et réalisé un plongeon dans le ravin.        

Riad
Samedi 5 Octobre 2019 - 17:55
Lu 1383 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-09-2020.pdf
2.88 Mo - 21/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+