REFLEXION

JOURNEE MONDIALE DE L’AUTISME : Pas moins de 200 autistes recensés à Mostaganem



Tous les 02 Avril, la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme est célébrée et  vise à mieux informer le grand public sur les réalités de ce trouble du développement. L'autisme est une réalité très présente dans la mesure où ce type de handicap touche 1 personne sur 150 dans le monde. En effet , la wilaya de Mostaganem a recensé pas moins de 200 autistes  qui souffrent de cette maladie.  Les plus touchés sont les  enfants masculins que les féminins. A ce sujet, les psychologues de cette maladie préconisent  une prise en charge précoce pour ces cas là afin de  permettre leur intégration dans le milieu scolaire. L’autisme est un trouble qui affecte les fonctions cérébrales, avant l’âge de 3 ans. Il est caractérisé  par un isolement, perturbation des interactions sociales, des troubles de langages et des troubles  du comportement. L’association de l’autisme située au quartier « La Pépinière » prend en charge 80 autistes. Certains parents reconnaissent que  leurs enfants autistes leur état de santé  s’améliore davantage  grâce aux techniques thérapeutiques  des psychologues et des orthophonistes. L’autisme reste méconnu du grand public et c’est une épreuve dure pour les parents. «Découvrir que son enfant est autiste est le pire des cauchemars que j'ai vécu», a déclaré une mère d’une fille autiste. Plusieurs mères et pères Mostaganémois  vivant la même situation se solidarisent pour demander de l'aide aux autorités locales. Depuis des années, ils se battent pour faire entendre leur voix et attirer l'attention sur cette maladie lourde, mais ces parents commencent à désespérer tellement leur peine est grande. L’enfant autiste peut sembler se développer normalement pour se replier ensuite et devenir indifférent à tout contact social. Les parents estiment que l'autisme ainsi que les maladies neuromusculaires doivent faire l'objet d'un programme national de santé publique avec une législation appropriée à cette maladie et une scolarisation inclusive des enfants autistes dans des établissements d'enseignement public, destinés exclusivement à ces enfants. Notant qu’un centre psychologie et de pédagogie  pour les autistes est en cours de réalisation au niveau de la commune d’Achaacha afin de renforcer celui de Sidi Ali.                    

Gana Yacine
Mardi 2 Avril 2019 - 18:58
Lu 260 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-08-2019.pdf
2.44 Mo - 21/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+