REFLEXION

JIJEL : Le directeur de l'hôpital de Taher en détention provisoire



Le juge d'instruction du tribunal de Taher, dans la wilaya de Jijel, a ordonné lundi, la mise en détention provisoire de l'actuel directeur de l'hôpital Said Medjdoub de Taher pour son implication dans des affaires de corruption, a-t- on appris mardi de source judiciaire. La même source a précisé que plusieurs chefs d’accusations sont portés à l’encontre de l'actuel directeur de l'hôpital de Taher, dont la "conclusion de transactions suspectes", ajoutant que "le mis en cause a été témoin de faits de corruption ayant secoué cet hôpital et fait récemment l’objet de l’ouverture d’enquêtes, avant de se retrouver par la suite accusé". Selon la même source, le directeur de cet établissement de santé a été convoqué comme témoin en sa qualité de cadre au sein de cet hôpital au moment des faits de corruption, soulignant qu’"après avoir étudié en profondeur le dossier, l’implication de l’accusé, nommé par la suite à la tête de cette infrastructure, est devenue évidente". A noter que plusieurs cadres de l'hôpital de Taher sont également impliqués dans ces affaires de corruption.

Nadine
Mardi 7 Janvier 2020 - 15:43
Lu 481 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 07-07-2020.pdf
4.24 Mo - 06/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+