REFLEXION

JEUX MEDITERRANEENS (ORAN 2021) : Le wali inspecte le projet du stade olympique

Le wali d’Oran a instruit mercredi dernier l'entreprise chinoise, réalisatrice du projet du stade olympique de 40.000 places à Belgaïd, à coordonner son travail avec les différents intervenants dans la réalisation de ce projet.



Au cours d’une visite d’inspection du chantier du nouveau stade relevant du complexe olympique de Belgaïd (Est d’Oran), le chef de l'exécutif a instruit l’entreprise chinoise de prendre en charge certains segments du projet notamment la zone d'aménagement jouxtant le nouveau complexe. Dans une déclaration  à l’issue de la visite du chantier du stade, le wali d’Oran , a souligné que le projet est en cours de réalisation avec un taux d'avancement de 80%, mais Il existe, toutefois, un problème de coordination entre tous les intervenants dans la réalisation de ce projet, a-t-il ajouté. Ce n’est pas seulement le problème du maître de l’ouvrage qui réalise ce projet, ce n’est pas uniquement le problème de l’entreprise chinoise, ni le problème du bureau d’études, c’est aussi le problème des concessionnaires des réseaux, les secteurs des travaux publics, de l’énergie, de l’hydraulique », a-t-il expliqué, assurant qu’il n’existe aucun problème lié aux finances ou à la logistique. Dans ce contexte, le wali a estimé que tous les intervenants doivent se réunir autour d’une table, se fixent des échéances et travaillent ensemble. Sur place, la décision a été prise  pour coordonner avec le comité de pilotage et de suivi du projet qui est composé de tous les intervenants et doit se réunir  quotidiennement pour contrôler les travaux et leur avancement. « C’est un projet de l’Etat algérien. C’est un engagement de l’Etat algérien vis-à-vis des institutions internationales et il ne faut pas jouer avec les engagements de l’Etat », a-t-il fait savoir, ajoutant qu’à partir des réunions quotidiennes du comité de pilotage, les intervenants vont mettre le doigt sur tous les problèmes et trouver des solutions qui s’imposent séance tenante. Par ailleurs, il a noté que le taux d’avancement du projet a atteint 80% et que le stade sera réceptionné fin 2019.Il est à rappeler que le projet a été lancé en 2009. Sa réalisation a été confiée à l’entreprise chinoise  Metallurgical China Construction (MCC).Le montant du contrat avoisine les 10,5 milliards de dinars (120 millions d’euros).La construction de ce stade a été lancée dans le cadre du plan de soutien à la croissance économique, initié par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Des stades similaires sont en cours de réalisation ou en voie de lancement à Tizi Ouzou, Sétif et à Alger. Le directeur local des équipements publics (DLEP), a indiqué que les travaux de la zone jouxtant le nouveau complexe a été lancée dans les délais requis quoique sa réception était prévue en mars dernier 2018, d'ailleurs c'est ce qu'a indiqué le wali d'Oran l'année dernière durant le mois de mars 2017, assurant qu'il suivait personnellement l'évolution des travaux de réalisation du futur complexe sportif d'Oran. Le chef de l'exécutif a, en outre, signalé que lors de sa dernière visite d'inspection du site, il a constaté avec satisfaction l'évolution des travaux, à une cadence qui permettra de réceptionner le projet dans les temps. Pour faciliter la tache à l'entreprise réalisatrice, le wali d'Oran a instruit les services concernés pour lever toutes les entraves administratives, en matière d'importation des différents équipements.

Medjadji H.
Samedi 16 Juin 2018 - 17:25
Lu 671 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 21-09-2020.pdf
1.94 Mo - 20/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+