REFLEXION

Ils ont perdu la foi !



Enfin, on nous apprend que l’argent de la Zakat ne va pas forcément chez  les pauvres. Des familles riches, ayant des connaissances avec les hauts cadres du secteur, bénéficient des bienfaits de l’argent de la Zakat à la place des pauvres et nécessiteux , témoignent des fonctionnaires qui réclament aux autorités et aux services de sécurité d’ouvrir des enquêtes sérieuses afin de débusquer les voleurs qui profitent de leurs positions privilégiées pour détourner  les deniers publics et s’enrichissent avec les dons des fidèles.En Algérie, même le secteur des Affaires religieuses n’est pas épargné par les scandales de corruption. De l’argent destiné aux directions des Affaires religieuses et des collectes d’argent de bienfaiteurs auraient été détournées à maintes reprises, dénoncent  sous le sceau de l’anonymat des cadres du ministre des Affaires religieuses. Des cadres tirent la sonnette d’alarme et interpellent les autorités publiques sur la propagation de la corruption et les détournements dans ce secteur qui gère, pourtant, les affaires spirituelles, la promotion des valeurs religieux et la protection des institutions les plus sacrées, telles les mosquées, pour la société. Mais, malheureusement, même le sacré ne décourage pas les corrompus et corrupteurs en Algérie. Pis encore, des cadres révèlent que des  soirées et des réceptions  auraint été organisées par l’argent des donateurs.

Said
Mercredi 27 Mars 2013 - 10:45
Lu 263 fois
Edito
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 11-12-2019.pdf
4.94 Mo - 10/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+