REFLEXION

ISSAAD REBRAB : La demande de libération rejetée



La chambre d’accusation du tribunal d’Alger a finalement rejeté dimanche la demande introduite par le collectif d’avocats, chargé de défendre l‘homme d’affaire Issaad Rebrab, en détention à la prison d’El Harrach depuis le 23 avril dernier, avons-nous appris de source proche du dossier. Le patron du groupe Cevital va donc rester en prison jusqu’à la tenue d’un procès où il sera appelé à répondre aux chefs d’inculpation de «fausse déclaration concernant le mouvement de capitaux de et vers l’étranger, surfacturation, importation de matériel usagé en dépit de l’octroi d’avantages bancaires, fiscaux et douaniers (destinés au matériel neuf) ». ,  La chambre d’accusation du tribunal d’Alger n’a donc pas tenu compte de l’âge (75 ans) du prévenu et de son état de santé délicat (diabétique)   Depuis sa mise sous mandat de dépôt, plusieurs marches populaires de soutien ont été organisées à Tizi Ouzou mais surtout à Bejaia où est implanté son complexe des huiles Cevital.

Ismain
Lundi 6 Mai 2019 - 17:47
Lu 406 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 31-10-2020.pdf
2.91 Mo - 30/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+