REFLEXION

IRREGULARITES DANS DES LISTES DE BENEFICIAIRES DE LOGEMENTS : Le wali d’Oran annule une opération de relogement

Le wali d’Oran a annulé l'opération de relogement des 153 familles détenteurs des pré affectations, et ce suite aux vastes mouvements de protestation de centaines de familles occupants des habitations vétustes relevant du vieux bâti qui ont manifesté au niveau du vieux quartier populeux d'El Hamri, mercredi soir demandant l'annulation de la liste des 153 familles bénéficiaires de logements sociaux.



Ces bénéficiaires  devaient être relogés ce jeudi passé au niveau du pôle urbain de Belgaid, malheureusement tout est tombé à l'eau à cause des actions de protestation qui auraient pu provoquer des émeutes durant toute la nuit du mercredi soir. Selon le témoignage des  citoyens présents, qui nous ont informés que cette liste a fait l'objet de trafic lors de sa confection avec la complicité d’éléments de la commission d'enquête de la daïra d'Oran qui seraient à l'origine de ces dépassements dans d'attribution de logements avec la complicité d’éléments de la direction générale de l'OPGI, selon la déclaration des mêmes citoyens. Ces derniers affirment que les membres de la commission d''enquête et de distribution sont  à l'origine de la confection de ces fameuses listes des heureux bénéficiaires de ces 153  logements sociaux. Des listes établies par les membres de la commission d'attribution de logements sociaux en fonction des dispositions prises par les éléments de la commission d'enquête avec des points, rouge, orange et vert en fonction de l'état des habitations, mais n’ayant pas été des goûts des résidents mal-logés qui  n'ont pas digéré  la confection de  cette fameuse liste des bénéficiaires qu'ils qualifient d'arbitraire,  ils ont dénoncé haut et fort son annulation. Ce qui a d'ailleurs provoqué ces actions de protestation qui allaient tourner au drame, n'était-ce l'intervention des habitants du voisinage qui ont réussi à maîtriser la situation. L'actuel wali d'Oran, Djelaoui Abdelkader n’étant pas au courant de ce trafic de l'élaboration de ces fameuses listes des bénéficiaires qui est entachée par plusieurs irrégularités et dépassements de corruption et de passe-droits ,et une fois informé de cet incident de ces mouvements de protestation des familles qui n'ont pas été inscrites dans les  listes des  bénéficiaires des 153 logements sociaux, a vite réagi pour saisir  les membres des commissions chargées de la logistique et du transport   d'annuler l'opération du relogement jusqu'à nouvel ordre. Rappelons que cette opération de relogement de 153 familles de ce vieux  quartier d'El-Hamri a été décidée par le wali, suite à l’incendie qui a causé l’effondrement total d’un immeuble, sis, dans l’illustre place Sahara de ce quartier. Ainsi les habitants de cet immeuble en compagnie de ceux mitoyens, représentants un danger permanent pour leurs occupants, devaient bénéficier de nouveaux logements à la grande cité du pôle urbain de Belgaid.

Medjadji H.
Vendredi 17 Janvier 2020 - 15:48
Lu 359 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 24-09-2020.pdf
3.86 Mo - 23/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+