REFLEXION

INTERDICTION FORCEE DE GALAS : L’Etat réagit et arrête 31 perturbateurs à El-Oued



Les éléments de la police nationale n’ont point hésité à  procéder à l’arrestation des 31 personnes  qui ont tenté  de provoquer une manifestation  pour bloquer un gala artistique  et se livrer par la suite à une prière collective sur le lieu du concert. Ce dernier fut  dégagé  et  le gala qui était animé par le chanteur Menai Abdallah s’est tenu  sans le moindre problème au sein de la maison de culture ‘’Amine El Amoudi’’ et la sécurité des lieux s’est encore renforcée par une forte présence policière. Cette sécurisation des lieux de culture  semble être des plus sollicités par les citoyens, pour mieux les protéger et mettre fin aux agressions contre les manifestations culturelles, qui ont tendance a prendre une ampleur sans égal   a travers les villes du pays en cet été  si caniculaire.    Les 31 personnes arrêtées ont été relâchées à une heure du matin, après la fin de la fête. Cette réaction  positive  de la part des autorités  est  vivement  accueillie par les artistes  et les familles algériennes qui espèrent  profiter de la bonne musique  et d’un peu de joie  grâce aux caravanes artistiques initiées par le ministère de la culture en collaboration avec d’autres organisme, durant la période estivale si bonne pour la détente et les loisirs.        

L.Ammar
Samedi 4 Août 2018 - 17:56
Lu 928 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma