REFLEXION

INSULTES CONTRE L'ALGERIE : Le Maroc lâche ses Dob

Le premier ministre Ahmed Ouyahia et le ministre des AE, Abdelkader Messahel font l'objet d'attaques ignominieuses de la part des médias marocains rattachés au Makhzen. La dernière attaque est très humiliante et elle est de trop un zèle de la part d’un media marocain.



Malgré la trêve du gouvernement algérien, qui tente d’apaiser l’effervescence médiatique entre l’Algérie et le Maroc pour ouvrir une nouvelle page politique entre les deux pays - voir la dernière déclaration d’Ouyahia qui a invité les médias algériens à éviter l’affront avec le voisin marocain-, voilà qu’un média marocain, le site ‘’ le 360’’ vient de mettre en ligne , hier, 28 /01/2018 une vidéo injurieuse intitulée ‘’ OUYAHIA ET MESSAHEL CONVOQUÉS À LA BRIGADE’’ montrant Ouyahia et Messahel ( en photo caricature ) accusés et convoqués par la brigade de gendarmerie marocaine, pour répondre aux accusation du makhzen au sujet de leurs dernières déclarations concernant le trafic transfrontalier de drogue. Depuis des mois le Maroc mène une vraie campagne contre l'Algérie sur le plan politique surtout et ce, parce que les positions de l'Algérie sur ce plan-là dérangent beaucoup la partie marocaine. Et ce n'est donc pas du tout étonnant que certains observateurs voient en les évènements qui se déroulent du côté de nos frontières surtout avec ce pays, un signe d’une rivalité pour ne pas dire des conflits créés par la partie marocaine. Faut-il rappeler que les Marocains n'ont jamais accepté les différents résultats positifs et surtout les reconnaissances des Etats ainsi que de l'ONU à propos du très bon travail de l'Algérie sur le plan diplomatique surtout au Mali et en Libye où la diplomatie algérienne tente, tant bien que mal, à permettre aux parties en conflit à l'intérieur de chaque pays de se réunir pour des solutions urgentes. Encore moins la position de l'Algérie vis-à-vis du Sahara occidental puisque l'Algérie plaide toujours pour l'application stricte des recommandations et décisions de l'ONU sur le sujet sans oublier le fait que l'Algérie refuse toujours d'ouvrir ses frontières avec la Maroc. Ce qui dérange beaucoup les politiques marocains, a-t-il bien rappelé au mois de mars 2014, le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Madjid Bouguerra, qui avait appelé le Maroc à la ''retenue'' et la ''sagesse'' suite aux campagnes ''excessives'' menées par des responsables politiques, des partis politiques et des médias marocains contre l'Algérie.

Riad
Dimanche 28 Janvier 2018 - 18:47
Lu 3767 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-08-2018.pdf
2.96 Mo - 15/08/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+