REFLEXION

IMPORTATION DE VEHICULES D’OCCASION : L’autorisation accordée de nouveau



L'avant-projet de loi de finances 2020, présenté mercredi en conseil du gouvernement, autorise les citoyens à importer des véhicules touristiques d'occasion de moins de trois (3) ans, à leurs propres frais et paiement des droits et taxes afférents. Intervenant lors de la réunion du conseil du gouvernement, le premier ministre a appelé à "la concrétisation de la décision d'autoriser les citoyens à importer des véhicules d'occasion de moins de trois (3) ans, à leurs propres frais, et dans le respect des normes et standards internationaux, notamment la protection de l'environnement". Cette mesure intervient en réponse aux revendications récurrentes des parlementaires, des représentants de la société et des consommateurs. De son côté, le ministre du Commerce,  M. Saïd Djellab avait, rappelle-t-on, précisé que ce retour, projeté par le Gouvernement, de l'importation des véhicules d'occasion, permettrait de "faire pression" sur le marché des véhicules assemblés localement."L'importation des véhicules d'occasion constituera un facteur exogène favorisant la baisse des prix, et donnera au citoyen la  chance d'acquérir un véhicule, en fonctions de ses moyens", a ajouté M. Djellab, soulignant l'importance "d'examiner tous les aspects relatifs à ce dossier afin de ne pas altérer le pouvoir d'achat des citoyens et créer un marché automobile équilibré en Algérie".

Smain
Vendredi 13 Septembre 2019 - 18:25
Lu 421 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+