REFLEXION

IMMIGRATION CLANDESTINE EN ALGERIE: 500 migrants subsahariens affluent quotidiennement



Environ 500 migrants subsahariens arrivent en Algérie quotidiennement. « C’est un déplacement massif des populations », affirme Hacène Kacimi, directeur au ministère de l’Intérieur chargé du dossier de la migration, dans une déclaration à la presse. Selon ce responsable, « une puissante organisation de 3000 à 5000 passeurs acheminent quotidiennement vers l’Algérie quelque 500 Subsahariens ». « Ce qui donne un nombre de 3500 par semaine, 15 000 par mois et une moyenne de 90 000 par an », explique-t-il. Les statistiques de Frontex, l’agence de coopération européenne des gardes-frontières et des gardes-côtes, ajoute-t-il, font état de 2% seulement des migrants qui arrivent sur les côtes italiennes en provenance de l’Algérie, alors que les 98% restants prennent leur départ de Libye et de Tunisie. « L’Algérie n’est plus un pays de transit mais de destination massive, obligeant les autorités à prendre des mesures à la hauteur de la gravité de la situation. Si les Nations Unies estiment que les Européens ont le droit de protéger leurs frontières de l’arrivée massive des embarcations de migrants, pourquoi ne serait-ce pas le cas pour l’Algérie ? », Souligne-t-il en réponse aux nombreuses critiques des organismes internationaux et des ONG.             

Ismain
Mercredi 17 Octobre 2018 - 19:36
Lu 422 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 12-12-2018.pdf
2.67 Mo - 11/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+