REFLEXION

ILS RECLAMENT DES LOGEMENTS A TISSEMSILT : Les habitants des quartiers défavorisés devant la wilaya

Après plusieurs mouvements de protestation organisés dans le passé par les habitants de différents quartiers notamment ceux de Sidi Bentamra, Chrifa et Hai Bentammar ou encore Hai Hacen dans la ville de Tissemsilt, le tour a été chronométré cette fois-ci avec l’installation du nouveau wali Mr Abbas, afin que les habitants reprennent le relai par dizaines devant le siège de la wilaya.



Ces derniers  crient haut et fort et à qui veut les entendre qu’ils sont lassés d’attendre encore plus l’hypothétique prise en charge des responsables locaux et la tenue de leurs promesses quant à une opération de prise en charge et de relogement vu la précarité dans leur quotidien et la vétusté de leurs habitations respectives. En effet, les manifestants visiblement en colère se sont regroupés devant la wilaya dans un geste de protestation contre ce qu’ils ont qualifié de marginalisation, de délaissement et de promesses non tenues par les responsables locaux. Des dizaines de citoyens de ces quartiers populaires et populeux se sont rassemblés en geste de protestation pour se faire entendre par le premier responsable de la wilaya, créant un certain climat de tension et revendiquant une prise en charge quant aux conditions de vie déplorables qu’ils endurent dans ces quartiers depuis très longtemps. Les protestataires habitants de ces quartiers depuis des années affirment que certaines maisons menaçaient de s’effondre à n’importe quel moment alors que d’autres habitants affirment que leurs demandes respectives sont classées et archivées du fait de leur ancienneté. Les mécontents déplorent entre autre, le retard accusé jusque là dans la distribution des logements sociaux qui sont pratiquement achevés et prêts à être distribués. Ils dénoncent les promesses non tenues quant à la distribution des logements sociaux et à d’autres dont les maisons sont classées vétustes et menaçant ruine à leur relogement. Cette situation les a contraint disent-ils à investir la rue pour se faire entendre. Enfin, des représentants de ces protestataires ont été reçus par le wali qui les avait rassuré sur la distribution des logements, toutefois,  il a expliqué aux présents que la conjoncture actuelle caractérisée par la propagation de la Covid 19 oblige les responsables à retarder encore cette opération pour des raisons de santé publique et les listes ne seront pas refaites mais revues pour plus de transparence. Une source bien informée sur ce dossier nous a révélé qu’un opération dans ce sens est bel et bien programmée incessamment et ce ne sont que certaines formalités qui avaient entravé l’opération..

A. Ould El Hadri
Vendredi 11 Septembre 2020 - 16:40
Lu 144 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2020.pdf
3.52 Mo - 18/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+