REFLEXION

IL EST PROPOSE A 50 DINARS L'UNITE : Spéculation sur le lait en sachet à Arzew



Les habitants de la grande cité populaire de Benboulaid d'Arzew ont été surpris ce weekend de l'augmentation du prix du lait en sachet chez un commerçant d'alimentation générale situé tout juste  au niveau de la gare routière d'Arzew qui spécule sur les produits laitiers pour les revendre aux prix très élevé. Soit 50 Da le sachet de lait pasteurisé et 70 Da pour le sachet de l’ben, et ce devant l'absence de contrôle des éléments de la DCP (Direction de contrôle des prix) de la daïra d'Arzew.  Du moment où ce commerçant indélicat profite de la situation actuelle du confinement pour taxer des prix des produits laitiers et autres au prix très élevé même. C’est une pratique commerciale qui est en cours depuis plusieurs années de la part de certains distributeurs de lait. En effet, les citoyens sont dans la plupart des cas obligés d’acheter un sachet de lait de vache avec des pots de yaourt pour prétendre acquérir des sachets de lait en  poudre reconstitué et subventionné. Cette vente concomitante désormais entrée dans les mœurs commerciales ne semble déranger personne, mis à part le consommateur qui doit débourser 60 dinars pour un sachet de lait de vache au grand désarroi des consommateurs qui nous ont contactés. Ceux-ci s’étonnent qu’aucune autorité n’intervienne pour mettre le holà à cette pratique interdite quand même par l’article 17 de la loi 04/02 fixant les règles applicables aux pratiques commerciales.                     

Medjadji Habib
Vendredi 11 Décembre 2020 - 15:12
Lu 339 fois
Oran
               Partager Partager

Oran