REFLEXION

IL AVAIT ANNONCE UN RASSEMBLEMENT DEVANT LE DOMICILE DE L’EX-SG DU FLN : Rachid Nekkaz agressé par un proche de Saâdani

Un proche de l’ex-secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Amar Saâdani, a agressé violemment, ce vendredi, le militant franco-algérien Rachid Nekkaz. L’identité de l’agresseur n’a pas été révélée, mais selon des médias, il s’agirait de Adel Saâdani, fils de l’ex-patron du FLN.



Le visage en sang, Rachid Nekkaz a diffusé une vidéo sur laquelle l’on peut voir le fils présumé de Saâdani emmené par des agents de sécurité français. Rachid Nekkaz avait annoncé, plus tôt, un rassemblement, contre la corruption et le gaz de schiste, devant le domicile d’Amar Saâdani à Neuilly Sur Seine, en France. Une autre vidéo postée par le candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2014 le montre dans une ambulance en train de recevoir les premiers soins. Le frère de Rachid Nekkaz, Djamel, a réagi à l’agression perpétrée par le fils d’Amar Saâdani, ex-SG du FLN et ancien Président de l’APN. “Le terrorisme algérien vient de frapper en France contre un opposant politique au pouvoir algérien”, écrit Djamel Nekkaz sur sa page Facebook. “La France et les forces de l’ordre Françaises protègent un terroriste ouvertement et publiquement. Mon association et le président de Vive la France, Vive l’Europe porte plainte et dénonce la police et le fils de Saadani ainsi que le pouvoir algérien”, poursuit-il. “La situation est très grave…”, a-t-il conclu. Nekkaz, a été transféré d’urgence ce vendredi en mi-journée à un autre hôpital parisien, après avoir été pris en charge par l’Institut hospitalier franco-britannique à Levallois-Perret. En effet, selon son frère, Djamel, Rachid Nekkaz a été transféré à l’hôpital de la Salpêtrière, situé dans le 13e arrondissement de Paris. Sur sa page Facebook, Djamel Nekkaz a invité les Algériens à “prendre connaissance de la gravité de l’agression” commise contre son frère et prend “l’engagement solennel de répondre comme il se doit”. Il est à signaler que Rachid Nekkaz accuse le fils d’Amar Saâdani d’avoir voulu le tuer.

Ismain
Vendredi 6 Octobre 2017 - 18:37
Lu 1510 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma