REFLEXION

’’Hamiha Haramiha’’!



’’Hamiha Haramiha’’!
Moul Firma divaguait déjà depuis deux heures dans son esprit entre l’absurdité et le délire, il ne sentait plus sa tête, beaucoup de chahuts qui caressent son stylo pour écrire sur les sénateurs, les députés et les walis et les responsables de sécurité qui ont protégé le directeur de l’agence foncière, contre des assiettes de terrain  et des pots- de- vin. Alors, contre vents et marées, une question lui vint à l’esprit : qui sont les véritables acteurs du détournement du foncier à Mostaganem ? Moul Firma n’avait étrangement aucune réponse sûre à cette question, car seule l’enquête ouverte par la justice pourra identifier officiellement les vrais mafieux du foncier ! Sauf que Moul Firma  croyait toujours utile de lancer quelques informations pouvant aider les enquêteurs ! Bien sûr, le directeur et les chefs des services à l’exemple du commercial, les auditeurs et les autres agents en relation avec les dossiers du foncier, sont les véritables architectes de la saignée du foncier, du moment où toutes les attributions passent par eux. Du moment où les actuels accusés dans l’affaire de l’agence foncière, soient les principaux bénéficiaires de lots de terrain et logements, ‘’servir et se servir’’. Moul Firma, avait rappelé dans ses derniers écrits, comment le commercial, un certain Harrag, avait bénéficié à lui seul, de plusieurs lots de terrain et logements, mais, évidemment sans le soutien de son directeur et le parapluie des hauts responsables civils et militaires qui se sont servis eux aussi, ne peut bénéficier du partage du gâteau. Moul Firma cite aujourd’hui, un autre fonctionnaire de cette vache laitière, l’agence foncière, qui a également eu sa part de la tarte. Il s’agit de’’ Hamiha Haramiha’’, le responsable de l’Audit, un certain Laid. Alors qu’il est sensé faire des enquêtes et des contrôles et signalé les défaillances comme le stipule sa fonction, il a bien été payé pour fermer sa bouche ! Ainsi, ce dernier a bénéficié: d’un logement évolutif à Arsa au nom de son beau-frère, d’un lot de terrain de 60 m2 à usage commercial - zone ITA acquis à son nom après adjudication, d’un  autre lot de terrain à une coopérative immobilière , d’un  logement  LSP à Benairat au nom de son proche  , d’un autre logement LSP au quartier Derb à son nom actuellement loué, un autre  logement LSP aux 50 logements à Sidi Othmane au nom de son proche  , sans passer par les services de la daïra  de Kheir-Eddine , lorsqu’ ‘il assurait l’intérim du directeur de l’agence en mars 2014 , il a bénéficié également d’un autre lot de terrain à la zone d’activité de  sidi  Ali  et 3 Locaux commerciaux à la cité 50 logts  à sidi Othmane au nom de ses proches .Tous les gestionnaires de l’agence payés , tous en silence radio , alors le directeur de l’agence  et également  le gérant  de cette entreprise est l’unique et principal signataire des actes de propriété des terrains qui sont établis chez le notaire, et le conseil d’administration de cette entreprise qui est constituée , du wali , étant le  président du conseil , du SG de la wilaya , étant  rapporteur, et quelques directeurs exécutifs et deux citoyens représentant  la société civile , en fonction de membres, ne peuvent prendre connaissance de ces attributions qu’à travers la présentation du bilan d’activité présenté par le gérant , lors de la réunion du conseil d’administration pour  approbation. Sauf que tous les walis passés n’ont jamais présidé le conseil d’administration et les membres du conseil n’ont jamais approuvé les résolutions proposées par le directeur ! Un seul qui a présidé le conseil d’administration et validé toutes les résolutions, c’est bien l’ancien SG de la wilaya qui assurait l’intérim du wali en Aout 2017 et qui a validé toutes les résolutions : et le prix était très gracieux, après une année seulement en fonction de SG, il est nommé wali à Oum EL Bouaghi. Ce qui veut dire que les gens qui se sont servis de cette agence et qui protégeaient la mascarade du directeur étaient très puissants et influents… ça sent le parfum de Hamel sous couvert de Khallasi ! A suivre…        

 

Réflexion
Vendredi 23 Août 2019 - 22:04
Lu 1223 fois
Moul Firma
               Partager Partager

Dans la même rubrique:

Baraka Mranka ! - 15/09/2019

1 2 3 4 5 » ... 39

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+