REFLEXION

HOSPITALISATION A DOMICILE ORAN : Prise en charge de 1660 malades à leurs domiciles

De source proche de la cellule de communication de l'hôpital de l'EHU de l'Usto, on nous informe que le nombre de malades pris en charge par l’unité en question est de 90%. Il s’agit de personnes âgées, traités quotidiennement à savoir : (chimiothérapie et radiothérapie).



Le facteur psychologique est aussi important. Beaucoup de patients préfèrent rester chez eux pour recevoir ce genre de soins. L’hospitalisation à domicile constitue une des réponses à l’aspiration grandissante de la population à être soignée dans son environnement familier quand la situation le permet. L’unité HAD compte des spécialistes, des généralistes, des infirmiers, des psychologues et des assistantes sociales, elle a effectué des sorties dans différentes zones et communes de la wilaya d'Oran. Sans l’HAD, les personnes qu’elle accueille seraient maintenues en établissement hospitalier ; elle permet donc de raccourcir une hospitalisation en établissement, voire parfois de l’éviter complètement. Durant la même période, selon la cellule de communication, le service mobile d'urgence et de réanimation ( SMUR) de  l’établissement hospitalier universitaire du 1er  novembre a pris en charge plus de 1.660 malades en 2019 dont 772 malades ont bénéficié d’une consultation générale , et 384 malades ont bénéficié de consultations spécialisées selon la cellule de communication de cet hôpital. Aussi 532 transferts secondaires et évacuations ont été effectués, autrement dit des transports entre hôpitaux pour des patients qui nécessitent des soins ou une surveillance médicale intensive durant  le trajet. L’équipe du SMUR est disponible 24h/24 et intervient suite à des appels sur le numéro « 041-70-51-04». Une fois l’appel reçu l’équipe du SMUR composée de médecins et infirmiers se rendent dans l’immédiat au lieu de l’urgence, pour effectuer un diagnostic de l’état de santé du malade et lui prodiguer des soins médicaux nécessaires, parfois de réanimation, sur place avant de l’évacuer vers l’établissement. Le SMUR a également pour tache d’offrir un soutien psychologique et établir un lien de confiance entre le patient et sa famille afin de réduire le stress et apaiser une atmosphère souvent tendue. Ce service, qui a vu le jour le 5 janvier 2017, a pour mission d’assurer une permanence, hors de l’hôpital, auquel il est rattaché. La prise en charge par une équipe médicale des patients en détresse, dont le pronostic vital est engagé ou nécessitant des soins médicaux en urgence ou être réanimés, dans le cas échéant, leur transport est accompagné de l’équipe médicale vers la structure mère, l’EHU d’Oran. Le service prend en charge les urgences médicales liées aux différentes pathologies cardiovasculaires, respiratoires et neuro-vasculaires, dans le but de réduire le temps d’intervention. Parmi ces prérogatives : le ralliement rapide du patient au service approprié au niveau de l’établissement, et optimiser les chances pour sauver le patient.

Medjadji H.
Lundi 9 Mars 2020 - 17:21
Lu 351 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 23-09-2020.pdf
3.28 Mo - 22/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+