REFLEXION

HEROS DE LA REVOLUTION ARMEE : Commémoration de la mort du chahid Benabdelmalek Ramdane



La commune de  Benabdelmalek Ramdane a abrité, hier  dans la matinée du dimanche 4 novembre 2018, les festivités  pour commémorer la mort du chahid Benabdelmalek Ramdane  et ce, en présence du  wali, M. Mohamed Abdenour Rebhi accompagné d’une forte délégation composée des autorités militaires et civiles.  En effet, durant  cet événement historique, la délégation présidée par le wali a assisté à la levée du drapeau et a procédé à la pose de la gerbe de fleurs aux pieds de la stèle des martyrs en présence de Benabdelmalek Zineb, la sœur du chahid Benabdelmalek Ramdane, suivie par la lecture de la Fatiha. Ensuite, le wali et la délégation qu’il l‘accompagnait ont  visité la grotte où le chahid se logeait. Puis, elle est passée en revue une exposition de photographies de nombreux chahid qui sont tombés au champ d’honneur dans cette région de l’Est de la wilaya au niveau du musée érigé à côté de la grotte qui avait abrité le combattant, chahid Benabdelmalek Ramdane. Le wali a glorifié la sœur du chahid de la révolution Algérienne. Il y’a lieu de signaler que  ce brave homme portait le nom de Si Abdellah, né en 1928 à Constantine. Ce révolutionnaire  s’est senti blessé par le génocide du 8 mai 1945 de Sétif, Kharata et Guelma. En 1949, il a rejoint le mouvement de liberté démocratique qu’avait organisé Messali Hadj.    En 1950, il poursuit son militantisme dans une organisation secrète.  En 1952, Il a été emprisonné deux fois. Puis, il s’est enfuit de la prison de Constantine. Il quitta son domicile en faisant des adieux à sa petite famille et rejoint l’Ouest Algérien lequel préparait la guerre de libération nationale en compagnie du chahid Larbi Ben m’hidi.  Il s’installa dans la wilaya de Mostaganem dans la zone 4 en rejoignant les moudjahiddine, fondateur de la guerre de libération avec le chahid, Bordji Amar et des moudjahiddine ici présents, a relaté l’historien. Il poursuit son combat pour la libération nationale. Le 4 novembre 1954, Benabdelmalek  fut tué par les militaires français dans cette région du Dahra. 

G.Yacine
Dimanche 4 Novembre 2018 - 17:22
Lu 275 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 30-12-2020.pdf
3.38 Mo - 29/12/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+