REFLEXION

HAI KHEMISTI ET BOUAMAMA (ORAN) : Démolition de constructions illicites sur des terres agricoles

Une nouvelle opération de démolition des constructions illicites a ciblé les extensions illicites érigées sur les terres agricoles de Hai Khemisti à Bouâmama



En effet, une commission mixte composée du chef de secteur de Hai Bouâmama relevant de la commune d'Oran M. Dinar Badreddine en compagnie des  représentants de l’ensemble des services sécuritaires et de la brigade de gendarmerie du secteur urbain de Bouâmama intervenant dans la lutte contre ce fléau, ont procédé à la démolition d'une dizaine de maisons de fortunes érigées au niveau des terrains agricoles de Hai Khemisti 9 appartenant à l'Etat. Il y a trois mois de celà, une dizaine de dépassements ont été recensés dans le même secteur urbain de Bouâmama et ayant fait objet par la suite de décisions de démolition. Avant le début du confinement, la commission sécuritaire de la wilaya d’Oran avait décidé de mettre en place un système sécuritaire de surveillance spécial dans de nombreuses zones pour freiner la prolifération des constructions illicites. Lors d’une réunion ayant regroupé les chefs de daïras et les représentants des services de sécurité, un nombre de mesures ont été prises parmi lesquelles la mise en place d’un système de surveillance permanent dans les endroits abritant l’habitat informel, ce qui permettra notamment le démantèlement des réseaux derrière le développement de ce fléau. Dans un communiqué rendu public, les autorités locales ont indiqué que «la construction illicite ne peut en aucune manière constituer une alternative ou un moyen pour bénéficier d’un logement social qui, rappellent-ils, est destiné aux franges aux ressources limitées et les occupants des habitations menaçant ruine et les postulants recensés». Ce document souligne que les constructions illicites connaissent une prolifération inquiétante au détriment des terres domaniales et des superficies forestières dans de nombreuses communes côtières ainsi que les localités El Hassi et Coca qui relèvent de la délégation de Bouâmama.

Medjadji Habib
Samedi 26 Septembre 2020 - 16:23
Lu 248 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 20-10-2020.pdf
2.89 Mo - 19/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+