REFLEXION

HADJ 2019 : L’Arabie Saoudite refuse d’augmenter le quota de l’Algérie



Lors de sa récente visite en Arabie Saoudite, le ministre des affaires religieuses, Mohamed Aïssa, n’a pas réussi à arracher un accord sur l’augmentation des quotas de l’Algérie pour le Hadj de l’année prochaine.  A la demande algérienne de relever le nombre de candidats au pèlerinage, les autorités saoudiennes ont répondu par une pirouette. Selon eux, la question relative à la révision des quotas n’est pas ouverte, voire même pas à l’ordre du jour. Une réponse diplomatique qui n’explique pas réellement les vraies raisons de cet énième refus des Saoudiens de réviser les quotas, demande pourtant à maintes reprises exprimée par l’Algérie. Avec 30 000 candidats au Hadj pour 42 millions d’habitants, l’Algérie souhaitait décrocher quelques milliers d’autres autorisations en raison de la forte demande nationale.             

Nadine
Dimanche 23 Décembre 2018 - 17:26
Lu 343 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 17-01-2019.pdf
3.37 Mo - 16/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+