REFLEXION

HADJ 2018 A PARTIR D’ORAN : Le premier départ vers les Lieux Saints prévu le 25 juillet

Tous les conditions d'accueils sont réunies selon le wali d'Oran M. Mouloud Chérifi qui vient d’effectuer dernièrement une sortie d'inspection et de travail sur le site d'accueil des hadjis à l'aéroport Ahmed Ben Bella ‘’Es-Senia’’ d’Oran, accompagné de responsables de l'ensemble des services concernés, notamment, le coordinateur de la police des frontières, Ali Braika, ainsi que les représentants du tourisme, des affaires religieuses et du wakf et le DG de l'aéroport, pour s'enquérir de l'avancement des travaux des structures d'accueil des hadjis.



Afin que l'opération des départs se déroule dans de meilleures conditions conformément au plan du gouvernement initié par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, le wali a affirmé qu'à l'horizon 2019,"le hadji algérien sera en mesure de choisir le niveau de prestations, qui signifie selon lui". Ensuite, le wali en compagnie de la délégation a  visité les travaux de réalisation de l'extension de la nouvelle aérogare qui sont en cours d’achèvement avec un taux d’avancement appréciable, selon la déclaration du chef de projet. Cet important projet de modernisation de la ville d'Oran, s'inscrit dans le cadre du plan quinquennal 2009/2014, avec une enveloppe financière de quelque 400 millions d’euros. Il s’étalera sur une superficie de 31.000 m² avec une capacité de traitement de 2 millions de passagers par an. Cette nouvelle infrastructure sera concrétisée dans la partie ouest de l’actuel aéroport et sera "exclusivement" exploitée pour les destinations internationales. Ainsi et en vue d’améliorer les performances, de renforcer et de moderniser les capacités d’accueil de l’aéroport international d’Es sénia, d’importants travaux seront entrepris, des réaménagements et extensions et des équipements de haute technologie seront installés dans le cadre de ce projet. Le nouvel aéroport sera réalisé selon des normes internationales modernes et sera doté de systèmes de technologie intelligents. Des passerelles télescopiques seront installées dans le cadre de ce projet stratégique qui permettra de réserver l’ancienne structure de l’aéroport international aux lignes intérieures et celles du "Hadj" et "Omra", après sa mise à niveau et sa modernisation. L’étude prévoit aussi la rénovation totale de l’actuelle aérogare d’une superficie de 12.500 m², avec une capacité d’un million de passagers par an.

Medjadji H
Vendredi 22 Juin 2018 - 18:10
Lu 583 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 20-09-2020.pdf
3.68 Mo - 19/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+