REFLEXION

GREVE DU CNAPESTE : Benghabrit annonce le début des licenciements



La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit,  a annoncé, hier, le début de l'application des procédures administratives relatives au licenciement des enseignants grévistes, ayant refusé de regagner leurs postes de travail après la décision de justice, qualifiant d'«illégale» leur grève. Invitée ce mardi du Forum de la Radio de Chaine Une, la ministre considère que la grève entamée le 31 janvier dernier par celui-ci est illégale, rappelant une nouvelle fois que les portes du dialogue n’ont jamais été fermées, et considérant que celui-ci «doit être mené sereinement et sans chantage». La ministre de l’Education nationale a accusé les représentants du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l'éducation (Cnapeste), de menteurs et d’induire l’opinion publique en erreur. Le Cnapeste est le seul syndicat à n'avoir pas ratifié la charte de l’éthique signée en novembre 2015, signale la ministre de l’Education qui se veut rassurante quant à une année blanche. « Nous sommes en train de prendre des mesures pour assurer un enseignement normal aux élèves » a-t-elle souligné. Concernant les mesures prises à l'encontre des enseignants grévistes, la ministre a affirmé «qu'il n'est plus question de ponctions sur salaires, mais de mises en demeure avant le licenciement s'ils ne se conforment pas à la loi et refusent encore de rejoindre leurs postes de travail».          

Salim
Mardi 6 Février 2018 - 18:15
Lu 345 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma