REFLEXION

GREVE DES ENSEIGNANTS DU PRIMAIRE : Les parents d’élèves contestent le boycott des examens

Les enseignants du cycle primaire se préparent aujourd’hui à entamer une nouvelle semaine de contestation, mais cette fois le bras de fer opposant les enseignants du cycle primaire au ministère de l’Education bat son plein par la décision de boycotter les examens du premier trimestre prévus à partir d’aujourd’hui dimanche 1er décembre, face aux menaces de la tutelle.



En effet, l’entêtement des deux parties laisse présager ainsi une situation de blocage, qui prend en otage des milliers d’élèves à travers tout le pays. Cette décision  a été contestée par l’Association nationale des parents d’élèves. Son président Khaled Ahmed, assure que toutes les  dispositions seront prises par le ministère de l’Education pour éviter que les élèves ne soient pénalisés par ce boycott des examens. «Le ministre nous a assuré qu’il n’y aura pas de changement  et que les examens se dérouleront selon la date du calendrier officiel, le dimanche 1er décembre», affirme Khaled Ahmed, précisant que  « ce ne sont pas tous les enseignants du cycle primaire qui font grève ». L’Association des parents d’élèves assure que les examens sont « un droit absolu des élèves que les enseignants doivent respecter ». Après l’échec des négociations entre les deux parties, le collectif des enseignants a décidé de boycotter les compositions. « Les enseignants ont beaucoup attendu, ils ont également fait beaucoup de concessions sans jamais rien obtenir en contrepartie, pourtant leurs revendications sont  légitimes», affirme le Collectif. Il convient de rappeler que plusieurs réunions entre la coordination des enseignants du primaire et les responsables du ministère de l’éducation ont été tenues mais ont vite échoué. Les deux parties ne sont arrivées à aucun compromis notamment en ce qui concerne la révision des statuts particuliers de cette catégorie de travailleurs du secteur, car la question est du ressort du ministère du Travail.
Il faudra rappeler également que la grève des enseignants du primaire était renouvelable chaque lundi, avant de passer à trois jours cycliques.

 

Ismain
Samedi 30 Novembre 2019 - 17:11
Lu 516 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-10-2020.pdf
2.89 Mo - 19/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+