REFLEXION

GOUVERNEMENT- PARTENAIRES SOCIO-ECONOMIQUES : Djerad insiste sur le dialogue

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a affirmé samedi à Alger que le dialogue avec les partenaires socio-économiques "est une condition sine qua non pour la réussite du processus de redressement du pays face aux incidences de la pandémie de la Covid-19".



Intervenant à l’ouverture, samedi matin, de la rencontre avec les partenaires sociaux et les opérateurs économiques, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a focalisé sur l’impératif  d’un tel dialogue qu’il considère «une condition sine qua non pour la réussite du processus de redressement du pays face aux incidences de la pandémie de la Covid-19», a-t-il affirmé. En effet, m. Djerad a mis l’accent sur la nécessité  de créer une commission de sauvegarde chargée de prendre en charge les incidences de la pandémie de la Covid-19 sur l'économie nationale, M. Djerad a indiqué que la création de la commission d'évaluation s'inscrit dans le cadre de la démarche de concertation avec les partenaires sociaux, conformément à la politique tracée par le Président de la République et consacrée par le Gouvernement depuis le début de la crise sanitaire". Devant la multitude des défis à relever, le Premier ministre a estimé que "le dialogue avec les partenaires sociaux et les opérateurs économiques demeure une condition sine qua non pour la réussite du processus de redressement du pays face à cette crise, sachant qu'en réalité, cet objectif légitime ne saurait être réalisé sans la conjugaison des efforts communs des autorités publiques et des partenaires sociaux dans un climat empreint de confiance, d'entraide et de complémentarité dans le travail". Cette rencontre intervient en application des instructions du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qu’il avait adressées, lors du Conseil des ministres du dimanche 12 juillet, au Premier ministre à l’effet de mettre en place et de présider une commission de sauvegarde qui aura pour objectif d’évaluer les incidences causées par la pandémie du Coronavirus (COVID-19) sur l’économie nationale et qui regroupera les partenaires sociaux et les opérateurs économiques". Cette commission élaborera un rapport qui sera examiné comme premier point à l’ordre du jour de la prochaine réunion du Conseil des ministres du 26 juillet 2020. Il est utile de rappeler que ce conclave vise la création d'une commission de sauvegarde chargée de prendre en charge les incidences de la pandémie de la Covid-19 sur l'économie nationale, «en application des instructions du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qu’il avait adressées, lors du Conseil des ministres du dimanche 12 juillet, au Premier ministre à l’effet de mettre en place et de présider une commission de sauvegarde qui aura pour objectif d’évaluer les incidences causées par la pandémie du Coronavirus (COVID-19) sur l’économie nationale et qui regroupera les partenaires sociaux et les opérateurs économiques», a rappelé le Premier ministre.

Ismain
Samedi 18 Juillet 2020 - 16:44
Lu 308 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-10-2020.pdf
2.89 Mo - 19/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+