REFLEXION

GHARDAÏA : 4 communes raccordées au gaz



Les habitations et immeubles se trouvant dans les localités de la vallée du M'zab (4 communes) sont raccordés au collecteur principal du mégaprojet intégré d'assainissement liquide et de protection contre les crues de l'Oued, a assuré à l'APS le directeur des ressources en eau de la wilaya. Le raccordement de l'ensemble des quartiers et localités des communes de Daya Ben-Dahoua, Ghardaïa, Bounoura et El-Atteuf a été achevé au terme de la réalisation du dernier tronçon d'une longueur de 1,9 km linéaire sous forme de galeries devant prendre en charge les eaux usées de la commune de Daya Ben Dahoua (plus de 20.000 habitants) et la bourgade de Touzouz, a précisé Lahbib Boulenouar. L'achèvement de ce dernier tronçon de raccordement au collecteur principal d'assainissement permet l'éradication des fosses septiques et les débordements fréquents des eaux usées, estiment, pour leur part, des élus et autres habitants de la commune située en amont de la vallée du M'zab. Considéré comme le plus important projet intégré d'assainissement initié dans le sud du pays, pour un coût de plus de 11 milliards DA, cet ouvrage, qui a été lancé en 2004, a connu une phase de répit «forcée» suite aux intempéries qu'a connues la région de Ghardaïa le 1er  octobre 2008 et un retard imputé aux problèmes d'expropriation sur le tracé du réseau, selon les données du secteur des ressources en eau. Pour mettre un terme aux dangers qui guettaient la population locale, les pouvoirs publics ont lancé ce projet intercommunal intégré qui comporte de nombreux ouvrages, en amont et en aval de l'oued, dont trois digues de rétention sur les oueds Boubrik, Labiodh et El-Himer, qui ont un rôle de régulateurs, et également des réserves aquifères de plus de 46 millions de m3 d'eau, selon la même source. Parallèlement, des travaux de calibrage et d'endiguement de l'oued sur 25 km, entre Daya Ben-Dahoua et El-Atteuf ont été menés avec la réalisation d'un collecteur principal des eaux usées, avec un segment de trois kilomètres en «ovoïde» (galeries). Le projet a été bouclé par la réalisation d'une station de traitement des eaux usées par lagunage devant fournir 46.000 m3/jour d'eau traitée et réutilisable à des fins agricoles, a-t-on encore précisé. Pour la concrétisation de ce projet quelque 700 millions DA ont été dégagés par les pouvoirs publics pour indemniser près de 200 propriétaires de terrains situés sur le tracé du projet.

A. Raouf
Samedi 12 Septembre 2020 - 16:47
Lu 514 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 23-09-2020.pdf
3.28 Mo - 22/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+