REFLEXION

GHANIA EDDALIA, MINISTRE DE LA SOLIDARITE NATIONALE : Demande d’une étude épidémiologique sur l'autisme

Des études épidémiologiques sont impératifs pour diagnostiquer les causes exactes de l'autisme qui est en perpétuelle évolution en Algérie, a insisté à Bouira la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia.



"Le nombre de cas d’autisme est en constante croissance, ce qui nécessite pour le ministère de la Solidarité nationale ainsi que toutes les parties concernées d’effectuer des études épidémiologiques pour connaître ses causes exactes", a insisté Mme Eddalia, qui inspectait des projets et des structures relevant de son secteur à Lakhdaria, Sour El-Ghouzlane, M’Chedallah et Bouira. "Nous avons actuellement plus de 1000 cas d’enfants atteints d’autisme, mais il y’a plusieurs autres qui ne sont pas pris en charge à travers les différentes wilayas, où les listes d’attentes sont considérables", a souligné la ministre lors d’un point de presse tenu en marge de sa visite de travail dans la wilaya de Bouira. Pour la prise en charge de ces cas, la ministre a expliqué que son département est en train d’ouvrir des classes à travers les différents centres pour enfants handicapés et ce, en l’absence de centres spécialisés. "Les centres spécialisés seront réalisés une fois la situation financière du pays améliorée", a assuré la ministre. "Face à cette ‘épidémie’, l’Etat veille à garantir une bonne santé pour la maman avant l’accouchement pour que le nouveau né soit en bonne santé, lui aussi", a souligné Mme Eddalia, précisant que pour ce qui est de la prise en charge des enfants autistes, "il existe des associations qui prennent en charge de nombreux cas". La ministre a expliqué, entre autres que le manque de dépistage auparavant était à l’origine de la croissance de l’autisme, ajoutant qu'actuellement, "les dépistages sont fiables et exactes". Au cours de sa visite, Ghania Eddalia a inspecté le projet de réalisation d’un centre psychopédagogique pour enfants handicapés à Lakhdaria (Ouest), et un autre à M’Chedallah (Est). Pour celui en cours de construction à M’Chedallah, la ministre a insisté sur la nécessité de le livrer d’ici à juillet prochain, soit avant la prochaine rentrée scolaire pour permettre la prise en charge des enfants handicapés et ceux atteints d’autisme dans la région Est de la wilaya notamment. Les travaux sont à 65 %, il ne reste que 2 % pour les gros travaux, et la structure devra être mise en service d’ici au mois de juillet prochain, a assuré le responsable du projet à la ministre. Mme Eddalia a également visité le centre d’insertion pour handicapés via le travail de la ville de Bouira, où elle s’est enquise du fonctionnement des différents services.

Ismain
Lundi 26 Février 2018 - 19:15
Lu 272 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-12-2018.pdf
2.86 Mo - 15/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+