REFLEXION

GESTION DES ORDURES MENAGERES A BECHAR : ‘’Saoura Net ‘’ peine à débarrasser la ville de ses déchets

La ville de Béchar éprouve des difficultés pour la gestion de ses déchets. La création de la société ‘’Saoura Net’’ chargée de cette tâche ne semble guère améliorer les choses.



La collecte des déchets ménagers est particulièrement compliquée dans la ville de Béchar du fait de l’absence  d’un plan réfléchi de collecte, ajouté à cela l’inaccessibilité de certains quartiers due à une voirie quasi inexistante par endroits comme c’est le cas pour les deux rives de l’Oued Béchar qui traverse la ville sur 14 km de long. En sus de sa transformation en décharge sauvage, le lit de l’oued charrie des eaux usées dégoulinant d’une canalisation vétuste placée en son milieu depuis trois décennies. Cet état de fait n’est pas sans conséquences sur l’environnement et la santé des habitants : odeurs nauséabondes, prolifération des moustiques et de phlébotomes vecteurs de la leishmaniose,  contamination des sols et destruction de la palmeraie qui faisait l’orgueil de la ville d’antan. Pour mieux cerner le problème que pose la gestion des déchets dans la ville, la commune de Béchar a cru bien faire de créer une  société,   ‘’Saoura Net’’, chargée de la collecte des déchets ménagers. Cela n’a guère amélioré les choses. A part l’apparition des bacs verts portant le nom de la société, la population ne voit rien de changé. Si changement existe, il est bien du côté des élus qui  sont fiers d’avoir trouvé un moyen de se débarrasser des doléances de leurs électeurs sur ce sujet. Ils  leur répondent que la collecte des déchets ménagers est désormais du ressort d’une société et qu’il faudrait voir avec son directeur. Pour être juste, il faudrait bien reconnaître que les bacs de collecte des ordures existent partout en ville et qu’il y a  certains habitants qui  adoptent des comportements néfastes soit en déposant leurs ordures près du bac et non dedans, soit en y mettant du feu. Certains citoyens qui voudraient redonner à leur ville le visage qu’elle arborait jusqu’à une date non lointaine, proposeront des pistes de solutions. Ils diront que le problème de la salubrité de la ville doit faire l’objet d’une concertation approfondie avec tous les acteurs bien pensants. Qu’il faudrait établir un programme de ramassage régulier et à heures fixes. Qu’il faudrait sensibiliser les citoyens à respecter cet horaire pour faire vider leurs poubelles juste avant le passage du véhicule chargé de la collecte. Que cette sensibilisation se fera sous diverses formes. La presse, la radio locale, la mosquée et l’école seront chargées de cette sensibilisation. Et pourquoi ne pas prévoir deux moments de ramassage par jour puisque ‘’Saoura Net’’ dispose de moyens matériels et humains.

Ahmed Messaoud
Dimanche 28 Octobre 2018 - 18:15
Lu 200 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma