REFLEXION

Fin du match



Vendredi rouge, en Algérie, qui accueille malgré elle, la plus longue éclipse totale de la Lune du 21ème siècle qui peine d’éclipser une journée chaude dans plusieurs régions d’Algérie, 48 degrés à l’ombre, un chalumeau à ciel ouvert qui a fait perdre les pédales aux jeunes de Ouargla, zéro dinars dans les poches versent leur colère sur Kader japonais et le chasse de leur ville pour réclamer le chef d’orchestre Ould Kaddour pour leur jouer la musique de ‘’Fifty-fifty’’, cinquante pour cent d’emplois pour les fils ‘’d’El Wahat ‘’et l’autre moitié pour ‘’El Bahia’’.
La vache laitière de l’Algérie, la Sonatrach fait son printemps économique, le Patron de la plus grande société algérienne. Alors que les têtes commencent à tomber dans la grande sphère, Ould Kaddour , sauve sa tête et dans la discrétion la plus absolue pour esquiver les grandes gueules de la presse qui semblent intéressés que par l’affaire de Kamel El-Bouchi, le patron de la société pétrolière est passé à l’action pour mettre à l’écart les inconvenants responsables qui occupent des postes supérieurs à Sonatrach, une initiative qui peut calmer les esprits des chômeurs de Ouargla. De l’autre rive de l’Algérie, un Vendredi noir à El Qods, des dizaines de Palestiniens blessés à l’esplanade d’Al Qods, suite aux affrontements avec la police israélienne et silence total des chefs arabes qui sont occupés par l’affaire Benalla. Ce dernier qui fait la une des medias français qui s’interrogent sur le pourquoi de l’homme de main du premier homme de l’Elysée a francisé son prénom, d’Ali Benalla à Alexandre Benalla, une interrogation qui s’est transformée dans les autres colonnes des journaux satiriques en une affaire d’homo. Ce marocain d’origine de grade de colonel français me rappelle encore la haine de son pays qui ne cesse de détruire notre jeunesse avec son meurtrier Hachich et la complicité de certains  de nos concitoyens qui lui offrent le couteau du ‘’Bouchi’’ pour poignarder le pays dans le dos. Mais Dieu merci, que les fils de Gaid Salah étaient là pour mettre à nu le crime perpétré sur l’économie… l’arbitre sort le carton rouge et tous les hors-jeux dans la ligne de mire de la justice. Fermeture de la boucherie de Kamel Chikhi et plus de viande pour les généraux et les fils de ministres. L’Opération mains propres est lancée, le N°1 de l’armée le général Belkecir et le colonel El-Habiri sont convoqués à jouer la fin du match. Le pompier de la police en bon attaquant de pointe déclenche une série d’attaques dans les camps des corrompus et les vendeurs de match, ainsi la DGSN est frappée par un séisme de limogeages plus personne n’entendra parler du ‘’Chikour’’ d’Oran ou du protecteur des fils des intouchables à Tipaza ou du détective des IRG ou du patron du tapis rouge de l’Aéroport et encore moins de ceux de Saida et Tlemcen et la liste est encore ouverte. De son côté, l’aile droite  du chef d’Etat-major de l’armée, le général Belkecir, envoie aux vestiaires tous les joueurs ‘’généraux ‘’ qui ont raté leur ballon, et désormais ce sont des colonels qui doivent diriger ses régions, moins fortunés et plus jeunes et ventres plats, ils peuvent jouer tout le match ! Le match est presque terminé, et déjà deux généraux majors ‘’Aut ’’ et des indiscrétions dans les tribunes parlent du général à la villa à 200 milliards et du yacht et l’appartement du Bouchi pour son bambin. Cette journée trop longue a failli me faire perdre la mémoire, j’étais sur le point de composer le numéro de Hamel pour l’informer sur le cas des algériens qui ont déboursé 3400 milliards en 2017, heureusement que la standardiste automatisée m’a répondu : ‘’nous nous excusons pour ce désagrément ce numéro est hors service’’, sinon j’aurais rejoint les hors-jeux !

 

Belkacem
Samedi 28 Juillet 2018 - 22:08
Lu 1408 fois
Edito
               Partager Partager

Dans la même rubrique:
1 2 3 4 5 » ... 230

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 08-12-2019.pdf
3.51 Mo - 07/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+