REFLEXION

FUNERAILLES NATIONALES LE 5 JUILLET A ALGER : Retour au pays pour 24 chahids

L'avion transportant les crânes des résistants algériens à l'invasion et la colonisation françaises, conservés depuis plus d'un siècle et demi au Musée d'histoire naturelle de Paris, a atterri vendredi à l'aéroport international Houari Boumedienne à Alger.



En effet, l'avion militaire C-130 transportant les restes mortuaires des 24 résistants algériens à la colonisation française, escorté par des avions de chasse, en provenance de France, a atterri en début d'après-midi à l'aéroport Houari Boumediene. Par ailleurs,  le Ministère des Moudjahidines  a annoncé, vendredi, l'organisation de funérailles nationales officielles pour l'enterrement des restes osseux de 24 chahids de la résistance populaire dont leur récupération de la France ce vendredi.  Les crânes des résistants seront exposés ce samedi 04 juillet, au palais Moufdi Zakaria (Alger)  de 08h à 18h pour l'ultime hommage avant  leur enterrement dimanche au cimetière d'El Alia (Alger), précise la même source. A noter que l'avion qui a rapatrié  les crânes des résistants est en route pour Alger a été accueilli à l'aéroport international d'Alger par le président de la République. Pour rappel,  le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a annoncé jeudi le rapatriement vendredi des restes mortuaires de 24 chefs de la Résistance populaire à bord d'un avion militaire des Forces armées en provenance de France, affirmant que le rapatriement des restes mortuaires des autres Chouhada déportés post-mortem suivra, car l’Etat est résolu à mener à bout cette entreprise pour réunir tous nos Chouhada sur cette terre qu’ils ont tant chéri et pour laquelle ils ont sacrifié ce qu’ils avaient de plus cher, leur vie., "Le rapatriement des restes mortuaires des autres Chouhada déportés post-mortem suivra, car l’Etat est résolu à mener à bout cette entreprise pour réunir tous nos Chouhada sur cette terre qu’ils ont tant chéri et pour laquelle ils ont sacrifié ce qu’ils avaient de plus cher, leur vie", a-t-il ajouté. Le Président Tebboune a assuré qu'il s’agit là, de la "quintessence même de notre devoir de respect sacré à l’égard de nos Chouhada et symboles de notre Révolution et de notre engagement à ne jamais renoncer à une quelconque partie de notre patrimoine historique et culturel".

Ismain
Vendredi 3 Juillet 2020 - 16:44
Lu 784 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 04-08-2020.pdf
3.51 Mo - 03/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+