REFLEXION

FRENDA (TIARET) : Décès brutal du journaliste Sebaa Belahouel



Ce dimanche aux environs de 22h, et dans une ambiance familiale, partageant avec ses enfants un moment de distraction, le journaliste Sebaa Belahouel, a été pris d'un malaise cardiaque et a rendu l'âme sur le coup, apprend-on auprès de membres de sa famille. Le défunt, âgé de 50 ans, marié et père d'enfants, exerçait ses fonctions au sein de la  radio F.M de Tiaret. Il animait plusieurs programmes dont: "Tarik Essalama" et "El-Ardh wa el-Fellah". Il est utile de rappeler qu'auparavant, le défunt était correspondant de presse dans plusieurs journaux, à l'exemple de "Sawt-El-Gharb"," Er-Rai" et "Minbar-El-Gharb", pour s'accréditer officiellement au niveau de la Radio Nationale. Il était très estimé par la population et jouissait d'une réputation exemplaire. La cérémonie d'inhumation a eu lieu au cimetière de Frenda, à 50 km du chef-lieu de wilaya de Tiaret et les journalistes ainsi que les correspondants de presse ont dénoncé l'absence des autorités locales dans de telles circonstances et il est utile de rappeler, qu’en dépit de plusieurs correspondances adressées aux instances locales pour l'obtention d'un logement abritant sa famille, aucune réponse n'a été reçue et que seul son frère l'a pris, momentanément en charge. Ainsi finissent les jours d'un journaliste qui a beaucoup donné à son pays et qui était un véritable défenseur des bonnes causes.                       

Abdelkader Benrebiha
Mardi 25 Août 2020 - 16:47
Lu 296 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma