REFLEXION

FRAUDE COMMERCIALE A OUED TLELAT (ORAN) : Saisie de 30 quintaux de poissons congelés périmés

Agissant sur informations, les éléments de la police judiciaire de la sûreté de daïra d’Oued Tlélat ont procédé à la saisie d'une quantité de 30 quintaux de poissons congelés périmés, importés de l'étranger par une société d'import export, implantée dans la zone industrielle de Mahdia à Oued Tlelat.



Un individu âgé de 45 ans a été appréhendé dans le cadre de cette affaire initiée dans le cadre de la préservation de la santé du consommateur et la lutte contre les intoxications alimentaires. En réalité, depuis ce début du mois de Ramadhan, plusieurs saisies de produits impropres à la consommation ont été effectuées  sur la base d'informations parvenues aux policiers faisant état de l'existence de stocks de produits périmés. A l'image de cette nouvelle société d'import export, située dans la zone industrielle de Mahdia, dans la daïra d’Oued Tlélat spécialisée dans la commercialisation des viandes congelées, et qui falsifiait  les dates de péremption, a été fort heureusement identifiée grâce à une enquête approfondie émanant des services de renseignement relevant de la sûreté de daïra d’Oued Tlelat, que le pot aux roses fut découvert,et les investigations ont permis aux enquêteurs appuyés des services de la direction du commerce et du vétérinaire, a effectué une perquisition au siège de la société pour découvrir les  600 caisses soit 30 quintaux de poissons congelés périmés et dont les dates allaient être falsifiées en vue d'être commercialisés, selon les services de police. Les dates devaient être prolongées, au grand dam, des consommateurs. Ceci représente, selon les enquêteurs, une fraude et une tromperie sur la date du produit. Ils ont également, saisi des abats périmés, des étiquettes pour l'emballage des légumes secs et autres pour le poisson congelé sur  lesquelles étaient mentionnées de nouvelles dates de péremption, d'autres étiquettes vides, 4 unités centrales de micro-ordinateur, 10 cachets de sociétés spécialisées dans la vente en gros et des sachets vides.Le propriétaire de cette société d'import export sera traduit devant le procureur près le tribunal de la daïra d’Oued Tlélat pour les délits de fausse étiquetage des produits périmés destinés à la commercialisation

Medjadji Habib
Vendredi 10 Mai 2019 - 18:12
Lu 214 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 21-05-2019.pdf
3.44 Mo - 20/05/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+