REFLEXION

FRAUDE : 2000 Palestiniens auraient obtenu la nationalité algérienne



Le tribunal correctionnel de Dar El Beida, à l’est d’Alger a condamné une vielle de 79 ans, accusée d’avoir trafiqué avec la complicité de son fils et de fonctionnaires des mairies, des documents officiels pour obtenir la nationalité et un passeport algérien,  rapporte le quotidien El Bilad. L’affaire a éclaté, selon la même source, suite à un rapport du ministère des Affaires étrangères qui a alerté les services de sécurité. Après enquête, la police a réussi à appréhender, en 2010, le « cerveau » de ce réseau de trafic. Il a été arrêté à l’aéroport d’Alger. Il s’agit d’un maçon d’origine palestinienne résidant à Damas en Syrie, qui s’est spécialisé dans la falsification de documents au profit de familles palestiniennes qui prétendent avoir des aïeux algériens. Les services de sécurité ont découvert en sa possession des timbres et des extraits de naissance algériens. Il a ensuite révélé son modus operandi: les familles concernées lui fournissaient des procurations pour retirer des certificats de nationalité auprès des tribunaux algériens. Ces documents étaient par la suite remis aux concernés pour faire valoir « leurs droits » auprès de l’ambassade d’Algérie en Jordanie. Selon la même source, près de 2000 Palestiniens ont réussi à obtenir la nationalité algérienne grâce à ce trafic. 
 

Nadine
Mardi 13 Mars 2018 - 19:33
Lu 393 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma