REFLEXION

FORTE SPECULATION DES PRIX DE LOYER : Un million de centimes pour une unique pièce !

Les prix des loyers ne cessent d’augmenter et ont tendance à doubler d’année en année. A Alger, comme dans presque toutes les autres villes, cette augmentation était de l’ordre de 10%, soit 10 000 DA en moyenne, a indiqué Mme Zahoua Mammeri, présidente de la Fédération nationale des agences immobilières (FNAI). D’autres affirment que le prix moyen de loyer d’une unique pièce a désormais dépassé les 10.000 dinars au mois !



Mme Mammeri a indiqué que cette tendance haussière devrait durer si le gouvernement n’intervenait pas pour réguler les loyers. D’après elle, cette situation est due à la spéculation folle pratiquée par bon nombre de courtiers qui ne connaissent aucune limite. La présidente de la FNAI cite un exemple édifiant pour étayer ces propos. Selon elle, certains bénéficiaires de logements AADL tendent à mettre leurs appartements en location en dépit de son interdiction par la loi. Pour la contourner, ils sollicitent les services des courtiers qui, sans prendre la moindre responsabilité en cas de conséquences fâcheuses, jouent un simple rôle d’intermédiaire. En ce qui concerne le grand Alger, Mme Mammeri a fait savoir que l’augmentation des prix des loyers a touché particulièrement la banlieue est, notamment Bab Ezzouar et Dar El Beida, en raison de la forte demande due à la proximité des commodités.

L.Ammar
Lundi 30 Juillet 2018 - 21:47
Lu 520 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma